Sortie du 15 juillet 2014 par Johnny Traversée des Arêtes du Gerbier (2109m)

Un moment que j'avais envie de cette grande classique à l'ambiance forte et où l'exposition est réelle et constante. La brume montant du coté Grenoble rajoute encore une petite dose d'adrénaline. Une bien belle journée avec des images plein la tête.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Belle journée avec quelques montées de brume sur le versant Grenoble.

Récit de la sortie

Enfin une journée de beau temps relatif au milieu de ce mois de juillet très perturbé.
Voilà 3 fois que nous reportons depuis le début du mois ...

Rien à dire sur la montée par le vallon de la Fauge et la combe Charbonnière, c’est du terrain connu et cela permet de chauffer les jambes.

Les choses sérieuses vont commencer au niveau de la cheminée de départ : là, j’ai un peu traîné pour surmonter le premier ressaut (bloc coincé) : le fond était mouillé et j’ai mis tout ce que j’avais (dos, genoux ...) pour passer. Après cela passe relativement bien et on tire sur la droite avant la brèche dans des strates herbeuses pour prendre pied sur l’arête. Il n’y a pas de grosses difficultés techniques, hormis l’exposition à certains endroits.

Arrive le fameux passage du Rasoir. Ce passage impressionnant à première vue n’est finalement pas si difficile à surmonter tant les prises sont nombreuses, il faut juste être très concentré.

On a également évité le Peigne au relief tourmenté en passant par les banquettes et gradins herbeux du dessous.
De belles vires bien gazeuses à gauche de l’arête surplombent la région grenobloise avant le sommet proprement dit.

J’ai plus été impressionné par le court passage où il faut empoigner l’arête à pleines mains tout en gardant les pieds à plat sur une dalle bien inclinée (cela passe aussi en se mettant à califourchon sur l’arête).

On en finit avec un rappel de 20m, puis c’est la descente tranquille en passant par Clot d’Aspres, puis vers la Cote 2000 pour une descente confortable par les pistes de ski vers les Glovettes.

Un grand Merci à Hervé pour m’avoir guidé toute la journée.

Dernière modification : 17 septembre 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Randonnée réalisée le 15 juillet 2014

Publiée le 17 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 17 septembre 2014 à 12h26

    Ce nuage met une belle ambiance.

  • par Le 17 septembre 2014 à 14h24

    Une photo de montagne sans un petit nuage n’est plus tout a fait dans la norme.
    Il est vrai que cet été c’était plutôt le petit coin de ciel bleu qui agrémentait les photos ... Quand il y en avait (du ciel bleu) !

  • par Le 2 novembre 2014 à 09h50

    Photos impressionnantes et terriblement "ambiance", et la présence du bouquetin et suréaliste ! Cela donne envie, bravo !

  • par johnnyLe 3 novembre 2014 à 10h04

    Merci,
    Ça restera (avec le Toubkal) un grand moment de cette année 2014 qui tire à sa fin.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !