Aiguille du Goléon (3427m), voie normale du versant nord Sortie du 16 septembre 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

L'objectif principal de mon année en montagne, atteint !!! Mon plus haut sommet, ma première traversée de glacier.

Conditions météo

Temps clair et frais le matin, et arrivée du brouillard et des nuages gris sur le sommet, en début d’après midi.

Récit de la sortie

En ce mardi matin, le soleil est au beau fixe au hameau du Pot de Valfroide.

Nos voitures bien stationnées sur le parking herbeux, nous entamons notre longue ascension de presque 1600 mètres de dénivelé, vers l’aiguille du Goléon.

Le sentier est bien balisé, et prend rapidement de la hauteur.
Le pourcentage de la pente s’élève brusquement sur cette sente terreuse.

Une bonne heure pour rejoindre le refuge, ON N’A PAS TRAINE !!!
J’ai même eu le temps de me retourner et de prendre quelques magnifiques clichés sur la Meije.

L’arrivée au refuge avec la vue sur le lac du Goléon est magique.

Petite pause, puis on repart, bien décidés à en découdre, mes 4 compagnons d’aventures et moi-même.

On contourne le lac et celui-ci fait miroir sur la Meije, on sort les appareils photos et on mitraille ! c’est sublime !

On poursuit sur la sente, celle-ci traverse plusieurs éboulis désagréables, et nous emmène sur une langue enneigée qui descend directement du Glacier.

Là, il est temps de s’équiper : baudriers, crampons, piolets, casques et encordement (mon premier).

Les équipes formées (2 + 3) on est parti !

Le glacier Lombard est magnifique, et pas très pentu.

On avance malgré tout, prudemment, en prenant soin de le contourner par sa droite afin d’atteindre la crête au niveau d’une petite brèche bien visible (altitude approximative 3280m).

La crête atteinte, on se déséquipe, et se fait léger pour atteindre le sommet.

On laisse nos sac sur place, sans omettre d’emmener appareils photo, vestes chaudes et bonnets.

La crête est belle et l’escalade pas très technique.

Une vingtaine de minutes plus tard, le cairn sommital apparaît !!!

Le sommet est embrumé mais le glacier reste bien visible, il est magnifique !

La joie nous gagne et la photo des vainqueurs est effectuée avec joie en enthousiasme.

Une ascension inoubliable !

3427 mètres d’altitude, jamais je n’étais monté aussi haut !

Dernière modification : 12 août 2018