Pic de Jallouvre (2408m), versant Cenise par les Aiguilles Vertes Sortie du 26 septembre 2014

Sortie réalisée le 26 septembre 2014.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Course contre le soleil pour assister à son coucher au sommet...

Conditions météo

Grand beau, pas un nuage, un peu brumeux.

Récit de la sortie

Que faire d’intéressant une fin d’après midi ? Grand beau, c’est le jour pour s’offrir un joli coucher de soleil ! Et pourquoi pas vers ce magnifique plateau de Cenise, idéalement exposé face au crépuscule ?

Après une rapide préparation pour cette sortie totalement improvisée, départ vers 17h du chalet de Cenise... C’est à peine plus de 2h avant le coucher de soleil, c’est un peut tard à mon goût, mais ça devrait jouer si on se donne la peine de transpirer un peu... Mais sitôt parti, mes instincts touristiques se réveillent, et au lieu de foncer au plus court vers Sosay, me voilà à faire le grand tour du plateau de Cenise avec mon appareil photo...

Bon, on se remet en route, pour tenter de rejoindre les Aiguilles Vertes au plus court au dessus de la crête du Chevry... Je découvre cet itinéraire pas trop difficile, mais il faut quand même faire attention à ne pas glisser sur la boue dans les passages exposés, qui orientés plein nord ne voient plus guère le soleil tard en saison, le regel nocturne ne facilitant pas le séchage...

La suite de la crête le long des Aiguilles Vertes se déroule sans problèmes, si ce n’est un petit ressaut raide rendu délicat par la boue... Le soleil est déjà bien bas, et rend de belles couleurs sur l’herbe jaunissante... Seul la brume délave le paysage lointain...

Sur le chemin au détour d’une bosse, un bouquetin échappé du massacre... Il se pousse pour me laisser passer, ne daignant pas me chasser de là à coups de cornes, bien que ces jours-ci, l’espèce humaine le mériterait bien... Ce sera d’ailleurs le seul que j’apercevrai, alors que les années d’avant, je les comptais par vingtaines, en particulier le soir...

On rejoint le pierrier, puis le col du Rasoir... Il est presque 19h, et le soleil envoie ses rayons oranges qui font exploser les rochers de couleurs éclatantes... Mais je dois vraiment me presser si je veux arriver au sommet avant le coucher ! Traversée de la Cravate et montée vers le bloc sommital totalement baigné de lumière rouge... Le sommet est là, alors que les couleurs commencent à s’estomper... De là-haut, j’ai juste le temps d’apercevoir les derniers rayons...

Au loin, les Aravis puis le Mont Blanc plongent dans l’ombre... 19h30, pas le temps de se reposer, la nuit arrive, il est temps de descendre... Retour vers la Cravate et le Rasoir, puis plongée vers Sosay rapidement expédiée grâce au pierrier... Le sentier dans l’herbe est boueux, et un peu pénible...

Retour au plateau de Sosay... Il fait déjà sombre, mais on y voit toujours à peu près suffisamment pour continuer sans frontale... Je connais ce sentier par coeur, et on ne sortira la frontale que si nécessaire... Descente vers Cenise dans la nuit, et retour vers 21h... Finalement, la clarté du début de nuit aura été suffisante pour marcher tout le long de ce sentier facile malgré l’absence de lune, dans un calme magique, juste éclairé par les étoiles...

Dernière modification : 28 septembre 2014

Photos « Pic de Jallouvre (2408m), versant Cenise par les Aiguilles Vertes »

Départ dans les étendues du plateau de Cenise... Cheminement paisible... Ambiance bucolique sur le plateau... Un petit étang... Depuis la crête du Chevry, vue sur le vallon de Morsulaz. La crête du Chevry vient buter sur la base des Aiguilles Vertes qu'on va remonter. Petit passage exposé pour monter vers les Aiguilles Vertes. Regard arrière... On rejoint la crête des Aiguilles Vertes... Face aux pointes de Balafrasse et du Midi. Un petit passage raide, rendu délicat par la boue... On s'élève au dessus du plateau de Cenise... Remontée de la crête... Regard arrière sur la crête... Traversée de pentes herbeuses face à l'objectif... On domine le plateau et la Pointe de Sosay. Les Aiguilles se font élancées, on quitte la crête... Regard vers la Pointe de Balafrasse. Tiens ? Un survivant ? Ou un revenant ? Quelques unes des Aiguilles Vertes... Traversée pour rejoindre le pierrier... Montée pénible du pierrier pour rejoindre le col du Rasoir. L'arête du Rasoir, plus facile qu'elle en a l'air... Regard arrière sur l'itinéraire. De l'autre côté, la chaîne des Aravis s'étale... Vue sur les Aiguilles Vertes parcourues... L'Almet herbeux, la Pointe Percée rocheuse, le Mont Blanc en glace... La Pointe... euh... Blanche ? Traversée de la Cravate à la lumière du couchant... Montée vers le bloc sommital dans une belle lumière... Arrivée au sommet... Vue vers les Aravis et le Mont Blanc... Le soleil se couche... Vue sur la Pointe Blanche. L'arête des Bouquetins, sans bouquetins... Vue plongeante sur Sosay et Cenise... La nuit arrive, il faut descendre... Retour par la Cravate... Retour au col du Rasoir... Plongée dans le pierrier, avec la nuit...