Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau. Bouché vers le nord.

Récit de la sortie

Dix ans après, c’est ma deuxième ascension du Mont Granier que j’aperçois tous les jours depuis ma fenêtre.

Avec une frontale cette fois pour visiter la Balme-à-Collomb, gigantesque cavité ou un cimetière d’ours des cavernes a été découvert en 1988.
On est vite arrêté par une petite porte métallique. Une autre galerie semble continuer mais cela semble relever de la pure spéléologie. Les 60 mètres parcourus offrent déjà un joli spectacle.

Du sommet, la face nord est impressionnante et semble en mauvais rocher. Pas étonnant qu’elle ait été très peu gravie en escalade !

Dernière modification : 15 octobre 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 2 septembre 2014

Publiée le 15 octobre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 octobre 2014 à 14h33

    La partie haute de la face nord du Granier fut gravie pour la première fois en 1967 par le guide chamoniard Yannick Seigneur et quatre équipiers. L’intégralité de la falaise ne fut vaincue en hivernale, du 12 au 17 février 2003, que par le guide chambérien Benoît Robert, 30 ans, et son équipier Jérémie Ponson, 23 ans. Les deux hommes ont profité de la formation d’une langue de glace sur les 350 mètres de la partie inférieure de la falaise, la piètre qualité de la paroi n’autorisant pas son escalade en condition normale.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !