Mont Pécloz (2197m) et Mont d’Armenaz (2158m) Sortie du 19 octobre 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Mont Pécloz et Mont d'Armenaz. Près de 1500m de dénivelé, mais quelle récompense en haut... Mes 14 2000 des Bauges, suite...

Conditions météo

Grand beau et chaud, quelques fins nuages d’altitude pour le décors.

Le dicton du Glôde :
Chamois au Pecloz, marmottes au Semnoz...

Récit de la sortie

Pour cette rando, j’ai suivi l’itinéraire proposé par l’auteur du topo (Galipette).

Départ 9h du parking du Couvent (Vallon de Bellevaux)
Retour au parking à 16h30.Une journée bien remplie.
Attention, randonnée assez longue, pas mal de dénivelé, ne pas partir trop tard, au risque de rater "Question pour un champion" à 18h00 !

Dès les premières montées une petite douleur derrière les mollets, certainement un petit reste de ma rando d’hier sur la Dent d’Arclusaz !
Allez, ça va passer...

La première partie est assez longue jusqu’au pied du Col et, à cette époque, entièrement à l’ombre. On passe devant la jolie chapelle de Bellevaux et devant les ruines de l’ancien village de La Chapelle, qui a connu un triste sort le 1 Mai 1944, il a été totalement incendié par l’armée allemande.
On a du mal à croire qu’il y avait ici un village avec une école qui a accueillit jusqu’à 22 enfants. Que la vie devait être dure, dans ce coin retiré, surtout l’hiver !

On retrouve le soleil sous le Chalet des Gardes, pour gravir la pente soutenue jusqu’au col à 2010 m. Du Col une vue et un vide a couper le souffle...

La dernière partie de la montée jusqu’au sommet est plus technique, quelques passages ou les mains doivent attraper les prises sur les rochers, mais rien de bien difficile, avec un peu de prudence. Quelques pierres peuvent aussi dégringoler sous le passage des randonneurs. La vue en haut est extra, avec un panorama sur tous les massifs environnants.

La montée au Mont d’Armenaz est très vite faite, il n’y a que 150 m de dénivelé depuis le col. Le sommet nous offre une autre vue sur la vallée de l’Isère.

Panorama avec zoom, de gauche.........à droite

Descente de l’Armenaz par la pente herbeuse sur la croupe, en chemin on pourra voir les "Cages à Herbes", mais quésaco ?
Une cinquantaine de cages sont fixées sur les pentes de l’Armenaz. Il s’agit d’une étude par le LECA (Laboratoire d’écologie alpine) sur l’impact des grands herbivores sur l’alpage Armenaz. Ces cages protègent les plantes qui se trouvent à l’intérieur.L’expérience a été mise en place au printemps 2014 et finira à l’automne 2015.
Passage au Chalet des Gardes, un chamois est dans la pente herbeuse de l’Armenaz et un sanglier remonte en face du chalet.

On rejoint le sentier de l’itinéraire de montée et retour dans le vallon.

Encore une bien belle rando, des cartes postales plein la tête.

PS : Le logo de la sortie est une photo d’hier, lors de ma rando sur la Dent d’Arclusaz.

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 4 mai 2018