Pic Pierroux (2377m), Dévoluy Sortie du 15 octobre 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension du sommet au nord de la barrière Est du Dévoluy qui marque la séparation entre ce dernier et la vallée du Champsaur. Une très belle vue sur les Ecrins et la barrière ouest du Dévoluy, notamment avec le Grand Ferrand et l'Obiou.

Conditions météo

Bonnes conditions. Ciel légèrement voilé.

Récit de la sortie

Me revoilà dans ce fabuleux massif qu’est le Dévoluy pour quelques jours.

Pour se remettre en jambe, je choisis pour mon premier jour, l’ascension du Pic Pierroux.

J’arrive la veille au parking, la nuit se passera dans la voiture !

Le lendemain, réveil vers 6h30. En cet mi-octobre, le soleil n’est pas encore levé et les premières lueurs de l’aube sont encore absentes. Il me faudra attendre 7h30 pour qu’elles arrivent. Cela me laisse le temps de me faire un petit café et de manger un petit morceau.

Quelques photos sur la belle barrière ouest du Dévoluy, et je mets en marche sur la piste. J’arrive au col vers 8h30, la Grande Tête de l’Obiou est illuminée des premiers rayons de soleil de la journée, quel magnifique sommet !

J’entame la montée en hors-piste sur la crête. J’aperçois une petite bande de chamois sur le flanc du Pic Grillon qui semble accessible par une petite vire juste avant la cote 1792m. Je continue en direction du sommet de la crête (1835m) puis vers l’alpage au pied de la crête de Pierroux, après avoir franchi facilement le ressaut de la barre rocheuse.

S’ensuit d’une belle montée jusqu’au sommet que j’atteins avant 10h30. Cette belle montagne offre un fabuleux panorama sur l’ensemble du Dévoluy, la barrière du Vercors au loin, le massif du Taillefer, sur les Ecrins et la vallée du Drac.

Je remarque également ce qui semble être une vire dans le versant nord de la montagne de Gicon, sous la falaise, cela me donnera des idées...

Après trois quart d’heure passé seul au sommet, j’amorce la descente. D’ailleurs je n’aurais croisé personne ce jour-là ! Je passe par le lit du torrent, qui est à sec. Puis retour tranquille par la piste.

Je reprends ma voiture, je passe devant la Mère Eglise et me dirige vers Agnières pour prendre la piste forestière avant l’entrée de Maubourg et rejoindre le parking de Serre Long. Demain, ce sera le Grand Ferrand...

Dernière modification : 21 octobre 2014