Lac Blanc (2352m), en boucle par Tré-le-Champ Sortie du 23 octobre 2014

Sortie réalisée le 23 octobre 2014.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Un parcours à grand spectacle pour profiter du premier saupoudrage hivernal.

Conditions météo

Grand beau, froid et fort vent du nord après la perturbation des jours précédents. Quelques nuages de basse altitude. Une vingtaine de cm de neige fraîche, balayée par le vent.

Récit de la sortie

Au lendemain de la première froide perturbation d’automne, ayant déposé de la neige neuve au dessus de 1200m... Soleil annoncé pour la journée, surtout ne pas rater l’opportunité de voir le premier saupoudrage de la saison d’hiver !

Le lac Blanc est une fantastique balade entouré d’un paysage alpin à grand spectacle, surtout hors saison estivale lorsqu’il est débarrassé des hordes de promeneurs débarqués du téléphérique de la Flégère... C’est certes plus long à pied, avec quelques petits passages techniques, mais devrait rester bien praticable tant que la neige n’est pas trop épaisse...

Départ vers 12h30 de Tré-les-Champs, dans la forêt clairsemée joliment cotonnée... Quelques nuages viennent boucher la vue au niveau des Aiguillettes d’Argentière, mais au-dessus c’est le grand bleu... La neige ne complique pas trop la montée des échelles, même si quelques passages raides un peu glacés demandent un peu d’attention...

On débouche sur le plateau des Cheserys. Le vent du nord décoiffe, souffle la neige et créé de belles congères dans lesquelles on s’enfonce parfois... Mais on progresse correctement dans un décor fraîchement blanchi et dominé par les célèbres aiguilles du massif du Mont Blanc... Passage vers les lacs des Cheserys, et finalement le lac Blanc, qui en cette saison avait totalement perdu sa couleur verte...

15h... Rares sont les traces dans la neige fraîche, et on profite de la solitude retrouvée du lieu... Pérégrinations photographiques autour du lac... Malheureusement le vent froissait la surface du lac, m’empêchant de faire l’ultra-classique panorama des aiguilles de Chamonix se reflétant sur l’eau... Histoire de donner un but à la rando, montée hors traces sur une butte dominant le lac vers 2500m... Sans trop de problèmes si ce n’est quelques rochers recouverts de glace parfois cachés sous la neige...

16h30... Les jours sont maintenant courts, et le lac Blanc puis bientôt tout le versant de la montagne plongent dans l’ombre, il faut descendre... Retour au lac Blanc, puis aux lacs des Cheserys... Descente par le long sentier du plateau des Cheserys en direction du col des Montets...

Descente plus compliquée que prévu... Neige fraîche et basses températures, certes, mais c’était sans compter que le climat estival des semaines précédentes avait bien chauffé le sol, et la neige foulée sur le sentier s’était transformée en soupe qui regelait à l’ombre avec l’air froid du soir... Descente délicate où, par endroits, les crampons n’auraient pas été inutiles... On prend son temps, en particulier dans quelques passages raides aux allures de petites goulottes mixtes donnant une ambiance de course alpine... Mais on n’oublie pas d’admirer glaciers et aiguilles en face, prenant les couleurs jaune, orange, rouge... La nuit tombe et il faudra sortir la frontale pour les pentes inférieures, heureusement relativement déneigées... Fin de la balade vers 19h30.

Dernière modification : 24 octobre 2014