Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau. Un bon paquet de neige fraîche, se transformant un peu sous le soleil de l’après-midi et regelant en soirée.

Récit de la sortie

Le grand beau temps est revenu, mais le vent souffle sur les crêtes d’altitude qui "fument" énormément... La Pointe de Sans Bet est un beau promontoire pour admirer les immenses falaises entourant les sources du Giffre, relativement bien abrité du vent par les haut sommets environnants. Les pentes sont débonnaires, et relativement sûres quant au risque d’avalanche en ces jours de neige fraîche. Malgré l’altitude modeste du sommet, c’est une randonnée assez longue, en raison de la faible altitude du départ. Pour y aller à ski, l’enneigement doit être suffisant pour que le chemin soit correctement enneigé, et ni trop vieille pour éviter que ce chemin étroit ne se transforme en piste de bobsleigh... Et il faut que, plus haut, les trous du lapiaz soient bouchés. Les conditions semblent enfin réunies...

C’est parti vers 12h30... Montée rapide de la piste, régulière et "efficace". La neige est bonne, fraîche tout juste un peu transformée par la chaleur du jour... Mais la piste en forêt est longue, c’est le seul aspect un peu rébarbatif de cette rando... 1h30 plus tard, le vallon s’ouvre enfin sur les alpages de Salvadon, il est temps de quitter la piste...

Il n’y a qu’à suivre la bonne trace, slalomant entre les vallonnements en direction du sommet, en vue mais encore loin... Ce sommet qui semble s’éloigner au fur et à mesure qu’on essaie de s’en approcher... On finit quant même par l’atteindre vers 16h, et ce n’est qu’au dernier moment que la vue s’ouvre tout d’un coup sur l’impressionnant précipice de l’autre versant, plongeant dans l’étroite vallée du Bout du Monde, dominée par les impressionnantes falaises du Tenneverge...

Une heure de repos à contempler la vue, puis il faut descendre avant que les pentes plongent dans l’ombre... Descente tranquille, la neige souvent croûtée par le vent et le regel n’est pas toujours facile à skier...

On rejoint la piste au coucher de soleil. La neige fraîchement transformée et irrégulière commence à regeler en surface, et est assez pénible à skier à cause de l’étroitesse de la piste. On descend tant bien que mal... Plus bas, la piste se fait raide, pratiquement inskiable, d’autant plus qu’il fait sombre et qu’il faut poursuivre à la frontale... Impossible de placer un virage... Déchausser ? Sous le regel inconsistant, on s’enfonce jusqu’au mollets... On rechausse, et on relâche les chaussures de manière à faciliter la descente en chasse-neige... Les jambes chauffent... Finalement en bas vers 19h.

Dernière modification : 10 février 2015

A propos

Auteur de cette sortie :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Randonnée réalisée le 9 février 2015

Publiée le 10 février 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !