Montagne de Sous Dîne (2004m) par les Cheneviers

Sortie réalisée le 14 mai 2015.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Profiter du lever de Soleil au Plateau de Sous-Dîne, en compagnie des bouquetins...

Conditions météo

Beau temps

Récit de la sortie

Je décide à brûle-pourpoint de me lancer dans une petite rando nocturne pour profiter d’un ciel non voilé non embrumé au moment du lever du Soleil. Direction Sous-Dîne.

Départ des Chenevriers vers 2h du matin. On ne voit rien, on n’entend rien, et ça me surprend un peu. A peine à peine un hululement pour m’accueillir. Silence total. Étranges les sensations quand on ne voit rien et n’entend rien. Bon. Je ne pense rien non plus. Je monte par la piste forestière. Pas de Monthieu en perspective, je monte plus tranquillement par l’Enclave.

Arrivée rapide sous l’enclave, où les lumières de la ville brillent, et l’appareil photo capte la pollution lumineuse... Beaucoup d’étoiles, au-dessus ! ça s’annonce bien. Hélas ! quand j’arrive vers le Trou de la Pierre, et à l’endroit où l’on doit voir le Mont Blanc, il n’y est pas. Quelqu’un l’a enlevé, ou plus vraisemblablement les nuages le masquent. M’enfin ! Comme si ça ne suffisait pas, le vent se lève, et il commence à faire bien froid. J’ai deux bonnes heures avant le lever du soleil, mais je tombe de sommeil. Je décide de dormir. Froid, vent... c’est la fête ! Quelle idée, sans blague ! Si je tenais le c** qui a eu cette idée !

Je finis par me réveiller, si l’on peut dire, et je me retourne vers le Mont Blanc... mais il est là ! et, à sa gauche, les toutes premières couleurs. La Lune aussi est apparue. Je monte à toutes enjambées au sommet pour profiter du lever du soleil. A toutes enjambées... faut le dire vite... dans les lapiaz, hors sentier, et sans y voir grand chose encore...

J’arrive tout de même rapidement à la Croix ! Surprise ! une étagne s’y trouve, prend son petit déjeuner, et va m’accompagner au sommet autour de la Croix une heure durant jusqu’à l’apparition du Soleil, moment où elle décide que ma présence la dérange, finalement, s’enfuyant en sifflant violemment par les petites vires déjà laissées libres par la neige cette année...

Les couleurs sont magnifiques. Voilà, ça en valait la peine. Oubliés le froid, le vent, la fatigue. Mon réveil sonne ! la bonne blague... Petit thé au Soleil, et parcours du plateau à la recherche d’autres bouquetins. Un seul se montrera, sortant littéralement de la Lumière, et traînant un peu la patte arrière droite. Un chamois détale comme un lapin, au loin.

Je redescends ensuite tranquillement, revenant aux Chenevriers à 10h, au moment où les randonneurs et randonneuses partent. Moi je vais dormir.

Dernière modification : 18 mai 2015

En photos Les vignettes seront mises à jour peu à peu. – Explications

Sous l’enclave Sous l’enclave Mont Blanc, Aravis premières couleurs je retrouve la forêt de cairns lac Léman Sommet Lever de Soleil Lever de Soleil Lever de Soleil Lever de Soleil Fin du spectacle, l’étagne s’en va Sous-Dîne Il sort de la Lumière Gagée

Sortie publiée le 18 mai 2015