Les Rouies (3589m) par le Valgaudemar et le refuge du Pigeonnier Sortie du 27 juin 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Retour sur une classique qui vaut le détour

Conditions météo

Belle journée anticyclonique avec un peu de vent frais dans le couloir et au sommet. Regel de surface suffisant à la montée mais vite ramolli à la descente.

Récit de la sortie

Pour cette cinquième ascension de ma voie préférée du sud des Ecrins, je prends une petite variante pou la montée au Pigeonnier : l’itinéraire qui passe par le vallon du Gioberney et la cabane du Vaccivier.
C’est un peu plus long mais très beau et plus sauvage que la montée directe par le vallon de Muande Bellone.
Vue sur les faces ouest des Bans au Says.
La cabane du Vaccivier est une construction particulière, prenant appui sur un gros bloc descendu du col du Gioberney.

Pour finir, on accède au refuge par une traversée dans des blocs et l’on passe sur l’autre versant de la crête de l’Orient avant de découvrir le Pigeonnier (2423m).

Pour la course en elle-même, la neige est beaucoup plus haut que l’an passé et la remontée du couloir plus intéressante car il y a un vrai regel.
Je détaillerai par quelques photos ce passage technique intéressant qui fait une grande partie de l’intérêt de la course.
L’autre intérêt est qu’on le shunte à la descente pour prendre une pente beaucoup plus tranquille et la descente va assez vite.

Dernière modification : 3 juillet 2015

Photos « Les Rouies (3589m) par le Valgaudemar et le refuge du Pigeonnier »

début du couloir la pente se redresse pour atteindre les 40° puis les 45° en dehors des traces pour plus de fun traversée pour revenir dans l'axe haut du couloir au col avec la pointe du Vallon des Etages fin de la pente sommitale la descente dans un panorama ***