Sortie du 22 juin 2015 par galipette Roches Rousses (1971m) par le Purgatoire

Parcours sauvage et déroutant dans ce coin du Vercors. À recommander aux "mécréants" ! au menu : Purgatoire, Bénitier, cabane à Jésus !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Météo agréable entre soleil et quelques nuages.

Récit de la sortie

À l’invitation de sentier-nature je me suis retrouvée avec Sugar mountain et quelques autres dans ce coin du Vercors sauvage à souhait.

Perdue d’entrée, je me suis laissée conduire entre lapiaz, prairies, dolines, jusqu’aux crêtes des Roches Rousses puis au Pas Morta : là pause casse-croûte.

Le retour par des sentiers secrets nous a amené sur des sites de charbonniers que l’œil avisé de Gérard sait reconnaître, et à un impluvium dissimulé au creux des bois où quelques tritons batifolaient.

Au passage nous avons croisé un bouquetin hautin, entre-aperçu quelques marmottes et admiré tout l’éventail d’une flore printanière abondante : pavot, orchis, myosotis, nigritelles...

Parcours déconcertant loin de la civilisation !

Dernière modification : 13 décembre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Randonnée réalisée le 22 juin 2015

Publiée le 5 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 juillet 2015 à 17h14

    Merci beaucoup Galipette pour ton compte-rendu. Bien vu le zoom sur le bouquetin... Et quelle joubarbe !

  • par Le 6 juillet 2015 à 21h17

    Petite contribution ! Dans la pratique je me suis laissée porter et j’aurais bien été incapable de gérer le topo.

  • par Le 8 juillet 2015 à 13h49

    Merci Galipette et à bientôt sur les (hors) sentiers du Vercors ou d’ailleurs. Pour un bain de pieds, le Ruisseau de Treicol était quand même préférable à l’impluvium des charbonniers …

  • par Le 8 juillet 2015 à 14h15

    Plus vivifiant, dommage il précédait la canicule !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !