Le Grand Charnier (2561m) Sortie du 10 juillet 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Après une longue traversée sur des montagnes russes, une montée raide, très raide... mais belle, très belle. Bienvenue sur le Grand Charnier.

Conditions météo

Grand beau temps

Le dicton du Glôde :
Le Grand Charnier, avec les mains et un peu avec les pieds..

Récit de la sortie

Ma rando en bref :

Météo du jour

Au départ de Super Collet, près de 4 km pour atteindre le col de Claran pour 300m de dénivelé !
Alors 4 km, ce n’est pas si important en montagne, mais ce sont de véritables montagnes russes tout au long, on a l’impression de toujours redescendre... très longue marche d’approche.

Les choses sérieuses débutent au col de Claran (1956m), si l’on a fait très peu de dénivelé jusqu’à présent, on va maintenant monter sur un "mur" de 600m de dénivelé pour atteindre le sommet.

Sur un sentier bien visible et quelques cairns, on va progresser sans grosses difficultés dans les raides pentes herbeuses et rochers.
Il faut parfois mettre les mains, mais rien d’insurmontable...
Je n’ai pas trouvé cette montée difficile, si ce n’est la raideur de la pente. Par contre, il faut bien suivre "la trace".
Par comparaison, la montée aux Grands Moulins est plus compliquée et plus "physique", avec ses méandres de rochers et gros blocs...

Sur le sommet, il fait bon, pas trop de vent, le temps de faire quelques photos, puis un copieux casse-croûte, et une petite pause contemplation, face au Mont Blanc.
Après avoir fait un dernier tour d’horizon, retour dans le "mur" pour la descente...

Comme beaucoup de ceux qui ont gravi ce sommet, on a la tentation, sur le retour, de faire la boucle par les Plagnes, en remontant au Petit Charnier par le col du Gollet, redescendre au col de Claran, puis remonter sur la crête des Plagnes... C’est faisable, bien sur, mais quand on arrive au pied du Petit Charnier, les jambes ne répondent plus forcément... comme à 20 ans !
C’est une belle boucle à faire, je pense, car le retour par les crêtes est certainement plus agréable, non seulement pour la vue, mais aussi pour éviter les "montagnes russes" du retour. Seul petit bémol, les pylônes des remontées mécaniques...

Content d’avoir gravi ce beau sommet de Belledonne.

A découvrir :

La chaîne de Belledonne

L’espace Belledonne

Altitude Rando (toutes les randos dans le massif de Belledonne)

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 4 mai 2018