Tête de la Fréma (3151m) Sortie du 26 juillet 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Voilà un 3000 relativement aisé dans un magnifique secteur dominé par les emblématiques Aiguilles et Brec de Chambeyron.

Conditions météo

Beau temps. Ciel voilé par moment.

Récit de la sortie

Arrivé la veille à Fouillouse, je profite d’un magnifique coucher de soleil sur le Brec de Chambeyron et les sommets voisins.

Départ le lendemain à l’aube vers 5h30, je prends la direction du refuge de Chambeyron à la sortie du hameau de Fouillouse.

J’ai déjà pris un peu de hauteur lorsque le soleil se lève sur la Mortice, les Pics de Panestrel et de la Font Sancte.

Puis le sentier continue sous de belles parois rocheuses avant de déboucher au refuge où le soleil vient tout juste d’arriver. Quelques personnes remballent leurs affaires et s’apprêtent à partir.

Je suis vers le lac Long et je ne tarde pas à voir mon objectif de la journée. Je continue vers le magnifique lac des Neufs Couleurs puis le col de la Gypière. J’enchaîne directement avec la courte montée au sommet de la Tête de la Fréma que j’atteins peu après 9h00.

Je suis seul au sommet, j’aperçois trois personnes au col qui viennent dans ma direction. Ceux sont des italiens, ils ont laissé leurs sacs au col et font juste l’aller-retour au sommet. Je re-profite donc de la solitude du sommet et contemple les magnifiques sommets environnants notamment le Brec qui s’impose en maître dans ce décor avec les Aiguilles de Chambeyron. Le coin de la Tête de Sautron, de Rocca Blanca et du Massour méritera des prochaines visites...

Retour au col de la Gypière vers 11h00, pas mal de randonneurs arrivent aux lacs des Neufs Couleurs. Je continue en hors-sentier vers le Lac Noir... Surprise : personne au bord ! Le lac n’est pas visible du sentier, la plupart des gens passent sans même l’approcher. J’en fais le tour avec une petite pause.

Retour par le pas de la Couletta où le charriage des roches à donner lieux à un panel de couleurs magnifiques.

Descente agréable par les vallons des Aoupets et de Plate Lombarde, retour à Fouillousse vers 14h30. Et pour finir, petite dégustation de la "Sauvage", une bonne bière en pression brassée à Saint-Paul-sur-Ubaye.

Dernière modification : 5 août 2015