Le Brévent (2525m), boucle de Carlaveyron Sortie du 30 juillet 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Le beau temps du matin se charge de stratocumulus vers 2200m, alors qu’un voile nuageux épais masque le soleil. Tout cela ne commencera à ce dissiper qu’un soirée. Fort vent d’ouest, assez frais.

Récit de la sortie

Le Brévent, magnifique promontoire juste en face du Mont Blanc, n’est fréquentable qu’hors-saison, ou bien hors horaire, lorsqu’il a retrouvé son calme à l’arrêt du téléphérique... C’est donc un départ volontairement tardif que j’effectue depuis Merlet, profitant aussi des places de parking qui commencent à se libérer...

Départ vers 15h30, montée dans un air frais, à l’ombre de petits cumulus bienvenus. Moins bienvenu était ce voile nuageux d’altitude qui s’épaississait progressivement, masquant le soleil et délavant les couleurs, qui allait manifestement contrarier mes projets d’assister à un magnifique coucher de soleil juste en face du Mont Blanc... La journée avait pourtant bien commencé, le ciel bleu limpide de la matinée m’ayant incité à improviser cette sortie...

17h, arrivée au refuge de Bellachat. Le lieu se calme progressivement, après avoir croisé un flux presque continu de randonneurs plus ou moins touristiques qui redescendaient. On poursuit en direction du Brévent dans un décor assez austère... Je suis maintenant quasiment seul dans ce lieu, alors qu’au loin la dernière benne quitte le sommet du Brévent.

Après quelques pérégrinations touristiques et quelques discussions non-verbales avec les bouquetins du coin, arrivée au sommet du Brévent vers 18h30... Tout le sommet pour moi tout seul... Le vent est fort, et je m’assois donc à l’abri à la meilleure table de la terrasse panoramique, sans que quelqu’un vienne m’obliger à commander une consommation hors de prix, ni ait quelque chose à redire à ce que je déballe mon pique-nique...

19h30, il faut se rendre à l’évidence, ce voile nuageux est là pour durer, inutile d’attendre le coucher de soleil... On commence donc la descente entre les petits cumulus poussés par le vent jouant avec les crêtes... Je délaisse également mes projets d’assister au coucher de soleil à la Pointe de Lapaz, ce détour n’ayant guère d’intérêt dans ces conditions...

20h30, arrivée au dessus de Bellachat. Finalement, une trouée du voile au loin laisse la lumière rasante du soleil éclairer le massif du Mont Blanc d’une belle lumière chaude... On se pose sur un promontoire au-dessus du refuge pour assister au spectacle... Mais celui-ci ne dure pas et les glaciers replongent dans l’ombre. On reprend la descente, alors que les hôtes du refuge s’enferment dans leur cabane.

Puis, soudain, les Aiguilles de Chamonix se "rallument" d’une belle lumière orangée, suivi des glaciers jouant à cache-cache avec les nuages...Un "come back" pour moi tout seul ! Magnifique rattrapage de couleurs pour cette journée sinon grisouillette... Là, c’est vraiment beau...

21h15, cette fois les couleurs s’éteignent définitivement pour ce soir, descente rapide du sentier... Retour à Merlet vers 22h, dernière voiture sur le parking. Petite angoisse devant une barrière fermant la route du parking, alors qu’aucun panneau n’indiquait de restriction horaire... Il me faudra un bon quart d’heure pour m’apercevoir que le cadenas de la barrière ne bloquait pas l’ouverture...

Dernière modification : 31 juillet 2015