Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau. Lointains dégagés.

Récit de la sortie

14/09/2014, ma femme et moi sommes au sommet de la Roche du Grand Galibier à contempler le panorama. Notre regard s’accroche sur la Pointe des Cerces toute proche que nous n’avons jamais gravie et nous nous nous promettons de remédier à cette lacune un jour de beau temps.

Et ce matin il fait vraiment grand beau lorsque nous sortons de la voiture. Nous nous sommes dit que la montée aux Mottets constituait une bonne mise en jambe et nous avons donc décidé de partir du parking proche de la route.

Nous avons opté pour une montée par le Lac des Cerces et un retour par le Col des Rochilles, donc en sens inverse du topo.

Etant cinq nous avons optimisé le remplissage de la voiture et parmi nous il y a Mat, l’ami de la fille d’une amie à nous. Mat est australien et il se rend bien vite compte qu’il va grimper à une altitude nettement supérieure à celle du point culminant de son continent favori (l’Australie culmine à 2228m au mont Kosciuszsko).

Nous lui montrons l’ancêtre du frigidaire devant lequel on passe en montant au Lac des Cerces et lui apprenons l’utilisation qui était faite de ce petit édifice.

Nous retrouvons avec plaisir le Lac des Cerces toujours manifestement prisé, à juste titre, des amateurs de bivouac vu les quelques tentes qui s’y trouvent.

Nous profitons de la vue sur le lac en montant au col des Cerces, et une fois au col, avant de prendre la sente à droite nous allons jeter un coup d’œil aux lacs que nous retrouverons à la descente.

Arrivés en vue des pentes finales on se demande tout de même comment la sente va négocier les passages les plus raides et de fait, elles ne posent aucun problème tant la sente est bien faite.

Au sommet , c’est un régal. Le panorama fabuleux s’offre à nous sans nuage et nous arrivons même aux jumelles à identifier la Tête des Toillies, et, sur sa gauche, la Rocca Bianca où nous étions une dizaine de jours plus tôt.

Après une pause pic-nic, nous ne trainons pas au sommet car il y fait frisquet (ce qui n’est pas le cas en plaine !), et nous laissons la place aux quelques personnes qui en finissent avec la montée.

Revenus au Col des Cerces ; nous décidons de nous diriger vers le Lac Rond pour une pause rafraichissante avec bain de pieds (comme d’habitude !). Nous devons nous réhabituer à la foule mais, vue la beauté des lacs et la facilité d’accès, ça se comprend.

A proximité du Col des Rochilles nous avons un dernier regard pour la Pointe des Cerces gravie le matin et que nous aurons eu la chance de faire par grand beau temps.

Dernière modification : 8 août 2015

A propos

Auteur de cette sortie :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 3 août 2015

Publiée le 8 août 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 8 août 2015 à 19h18

    Superbe et de bien belles photos.

  • par Le 9 août 2015 à 10h23

    Merci et je transmets le compliment sur les photos à leur auteure, ma femme.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !