Lac de Crop - Col de la Mine de Fer (2400m) Sortie du 7 août 2006

Sortie réalisée le 7 août 2006.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Histoire vraie.

Conditions météo

Moyennement ensoleillée, puis brumeux au Col de la Mine de Fer.

Récit de la sortie

La forêt est encore humide ce matin, elle est située en versant nord de ces majestueuses montagnes de Belledonne. La végétation luxuriante est encore mouillée de la rosée matinale, il fait beau, la journée s’annonce pour le moment très bonne.

Je remonte cette forêt, accompagné et bercé par les remous du torrent descendant du lac. J’en sors sous ce versant occupée à profusion par les myrtilles, que je goûte par petites grappes avant d’attaquer la montée vers ce lac maintes fois visité.
Quel calme aujourd’hui, pourtant la journée est ensoleillée et chaude.
Ah oui c’est vrai, nous sommes lundi, il est surfréquenté les week-ends.
Étant relativement facile d’accès, il attire la foule, c’est une classique grenobloise.

Je poursuis ma montée, en direction du col. Je regarde derrière moi pour me rendre compte que la brume monte de la vallée. J’effectue dans la hâte, la montée sans bonne visibilité jusqu’au Col de la Mine de Fer. Les nuages stagnent sur les hauteurs. Après un moment d’attente je me résigne à redescendre pour flâner autour du Lac de Crop. Je profite des quelques rayons de soleil franchissant la couverture nuageuse pour casser la croûte au bord de l’eau.

Il est temps de redescendre, je m’engage sur le chemin de retour, j’emprunte le même itinéraire qu’à l’aller.
J’aperçois, 150 mètres devant moi, pénétrant en forêt, une petite silhouette que je prends pour un enfant. N’ayant pas vu s’il était accompagné, j’accélère le rythme, on ne sais jamais.

Je pénètre en forêt à mon tour, et je me retrouve à 100 mètres du gamin avec son petit sac à dos qui fait balancier, rythmant ses pas. Me rapprochant suffisamment, j’entends ses pleurs. Lui, s’apercevant de ma présence n’ose se retourner.
Je suis désormais derrière lui à 2 mètres, il est pas plus haut que 3 pommes, à peine 6 ou 7 printemps. Je le mets de suite en confiance. Il a 6 ans ½, il me raconte sa journée avec sa famille, il s’est soi-disant fâché avec son frère plus âgé, et a décidé de rentrer seul.
Vous n’allez pas me dire ?
Que font les parents ?
Rassuré, il arrête ses pleurs.

Nous descendons ensemble, il rit maintenant et c’est une "vraie pipelette", les mots sortent de sa bouche sans interruption. Nous voici sur les bords du torrent, nous croisons 2 dames dont l’une plus âgée que l’autre. Mère et fille se promènent dans Belledonne.
La plus jeune, en nous croisant, me lance, il est mignon votre fils.
Je n’ai pu m’empêcher de répondre que ce n’est pas mon fils, que j’ai trouvé ce gamin, errant seul dans cette grande forêt lugubre.
Je les laisse continuer leur chemin. A l’heure qu’il est, elle doivent se demander si je leur ai raconté des histoires...

Nous poursuivons la descente avec Mickaël. Très bavard, il me raconte les aventures amoureuses de ses sœurs bien plus âgées que lui, et j’en passe, je n’en demande pas tant. Nous voici sur le parking, le premier, ce secteur comprend 2 parkings. Il y a quelques voitures de randonneurs, mais il ne reconnaît pas la voiture de son père. Ma voiture est garé ici, le deuxième parking se trouve à environ 500 mètres en suivant la petite route. Il monte avec moi pour ces 500 mètres, et nous arrivons sur le deuxième parking. Il reconnaît la voiture verte de son père.

Je m’arrête à sa hauteur, le père au volant, prêt à partir avec son deuxième fils à ses côtés. J’ouvre en vitesse la vitre de ma voiture, et fait stopper ce véhicule.
Je lui lance : Il est à vous ce gamin ?
Il me répond sans aucune inquiétude : ben oui !
Normal me direz vous, normal qu’un gamin de 6 ans ½ soit tout seul descendant de la montagne !
Je lui ordonne de descendre de son véhicule, chose qu’il exécute rapidement.
Alors, on abandonne son gamin ?
Non me répond-t-il, c’est lui qui est parti tout seul !
Donc c’est normal qu’un gamin de cet âge descende seul du Lac de Crop ?
Il ne sait quoi répondre à mes agressions. J’en rajoute une couche.
Vous vous souvenez du petit Léo perdu et jamais retrouvé dans le Taillefer ?
La prochaine fois, je le descends à la première gendarmerie de la vallée. Je lui rends définitivement sa progéniture.

Mickaël, ne doit pas être très loin de ses 16 printemps aujourd’hui.

Dernière modification : 1er septembre 2015

Photos « Lac de Crop - Col de la Mine de Fer (2400m) »

Epilobes. Torrent Epilobes. Sous-bois. Jas des Lièvres. L'arrivée au Lac de Crop. Ombre sur le Lac de Crop. Lac de Crop. En montant vers le Col de la Mine de Fer. Les dalles peu avant le Col de la Mine de Fer. Lac de Crop dans la brume. Col de la Mine de Fer. L'arrivée au Col de la Mine de Fer. Vieux panneau au Col de la Mine de Fer. La Brèche de Roche Fendue vue du Col de la Mine de Fer. Les Trois Officiers vus du Col de la Mine de Fer. Vêratres. Lac de Crop. Lac Bleu. Passerelle.