Le Pleureur (3704m) Sortie du 29 août 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une ascension exceptionnelle, longue et difficile, récompensée par un panorama à couper le souffle !

Conditions météo

Ciel bleu toute la journée. Que demande le peuple ?

Récit de la sortie

L’été touche à sa fin et après le temps particulièrement instable des derniers jours je profite d’une fenêtre de beau pour aller titiller les grands 3000 du Valais.

Levé 5 heures puis longue route jusqu’à Mauvoisin. Je croise quelques participants de l’UTMB vers Vallorcine. Départ à 7h45 avec une belle vue sur l’objectif du jour. J’ai les crampons et le piolet mais à première vue, pas de traces de neiges sur l’arête.

L’itinéraire se suit sans difficultés et je suis seul au monde. Le sentier est bien raide et on gagne assez rapidement de l’altitude. Je dépasse deux personnes sous la Grande Ashle. "Faut dire" qu’ils ont les voiles sur le dos...ils iront plus vite à la descente.

L’accès à l’arête se fait bien même si le terrain reste raide. Le topo indique qu’on peut rester sur le fil ou contourner les ressauts par l’Est. L’arête me semble peut engageante à certains endroits. Le rocher est un peu casse-gueule. Du coup option numéro 2.

J’ai l’impression de revivre la Grande Sassière avec cette arête interminable et ce sommet qui ne se rapproche pas. Sauf que là, c’est beaucoup plus raide. La dernière pente est bien coriace...un pas en avant, quatre en arrière. J’escalade le dernier ressaut plutôt que de le contourner (le rocher est pas trop mal pour une fois). La pente devient moins raide, la neige apparaît, ça y est je suis sur le plateau sommital.
Un dernier petit coup de pression lorsque un énorme "wouf" fait trembler le gros névé sur lequel je marche...mais bon sur le plat pas de risque de voir tout ça "foutre le camp".

11h15 au sommet, seul ! La vue est magnifique (Ruinette, Grand Combin, Mont Blanc, Dents du Midi, Dent d’Hérens, Dent Blanche et j’en passe...). Je m’accorde une bonne pause de 30 minutes avant de redescendre. J’hésite à couper par les pentes vers l’Est pour rejoindre des pierriers qui me feraient gagner pas mal de temps. Cependant le topo déconseille cette option, je reste donc sur l’arête...et m’en écarte sans même m’en rendre compte. Après une petite désescalade de quelques mètres un peu galère je gagne les pierriers. Effectivement ça va bien plus vite !

Bilan : une rando géniale à conseiller pour l’ambiance "seule au monde" et la vue.

La vidéo de la journée :

Dernière modification : 6 septembre 2015

Photos « Le Pleureur (3704m) »

Vue vers la Ruinette et le Glacier du Giétro Vue vers la Dent Blanche et la Dent d'Hérens Vue vers les Dents du Midi Le Grand Combin et le Mont Blanc Le parking du départ...loin, loin, loin en bas ! La pente finale Un ressaut à contourner sur l'arête Le pierrier de descente Le couloir d'accès à l'arête Le sommet depuis le parking