Cheval Blanc (2323m) en Haute-Provence Sortie du 18 septembre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une très belle randonnée qui sera partiellement gâchée par la brume au sommet.

Conditions météo

Belle journée dans l’ensemble. 15°C environ. Vent frais sur la crête puis brume remontant de la vallée de la Bléone au sommet. Pour profiter pleinement du panorama il faudra repasser.

Récit de la sortie

Comme afkalizebone lors de sa sortie du 28 Avril 2015, j’ai moi aussi effectué le même parcours que celui imposé par le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne dans le cadre de la préparation au probatoire du diplôme d’état d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne.

Le parcours est donc identique au topo proposé par alain avec la variante de descente proposée par afkalizebone lors de sa sortie.

Pour mémoire voici le tracé avec cette variante : Tracé.

Nous démarrons cette randonnée avec Galice du petit stade de Château Garnier d’où nous rejoignons rapidement la Chapelle Saint-Thomas.

Peu après nous bifurquons à droite et entamons notre montée pour rejoindre la crête de Favier.

Plus loin, nous finissons par rejoindre la balise du Bois de Favier. Après avoir tourné à gauche, nous entamons une montée assez raide pour rejoindre la Montagne de Tournon et sa crête à la cote 2174.

Là, le vent était assez soutenu et il ne lui fallait pas trop forcer son talent pour faire remonter la brume de la vallée de la Bléone sur la montagne du Cheval-Blanc.

Nous continuons donc notre chemin en espérant que cette brume s’estompe rapidement. Malheureusement, il n’en fut rien.

Arrivés au sommet dans une purée de pois, nous rencontrerons un des bénévoles qui s’occupent des travaux de l’observatoire. Ce dernier avait pris sur son temps libre pour venir installer du matériel (panneaux solaires et autres).

Comme la météo au sommet n’était pas trop de la partie, nous entamons rapidement la descente en suivant au mieux les quelques cairns et piquets en bois dans cette brume parfois épaisse.

Plus bas, nous sortons enfin de cette brume et suivons à droite le sentier balisé pour rejoindre la cabane du Cheval Blanc.

Là, nous sommes vigoureusement accueillis par les chiens du berger qui nous réservent un accueil digne de vrais intrus. Heureusement le berger était dans la cabane et il rappellera vite ses chiens.

Nous continuons ensuite notre descente par la variante, puis après quelques hésitations après la source captée (nombreux arbres tronçonnés au sol) nous retrouvons le sentier de descente.

Enfin, nous rejoignons le fond du vallon de l’Estelle où nous finissons en roue libre jusqu’à l’arrivée.

Dernière modification : 3 octobre 2015