Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 27 septembre 2015 par gegers Mont Granier (1933m) par le Pas des Barres

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Ciel voilé.

Récit de la sortie

Dans quel sens le prendre ? Pas des Barres - Balme à Colon ou l’inverse ? Je me pose la question au départ du hameau de La Plagne encore endormi, alors que le parking est encore vierge de randonneurs. J’opte pour la première solution, étant seul (et pas forcément chaud pour la descente dans l’exigeant Pas des Barres) et ayant effectué la boucle dans l’autre sens lors de ma précédente visite.

Comme d’habitude, la montée jusqu’au col de l’Alpette est raide mais régulière, même si un terrain humide et le passage visiblement récent de bovidés rendent les derniers mètres relativement exigeant. La récompense est néanmoins bien vite là, puisque le soleil inonde le vallon de la Combe des Arches et ne tarde pas à me lécher le visage de sa chaleur accueillante.

Une mer de nuages de tous les côtés. Sur la Chartreuse, mais aussi dans la combe largement embrumée. Les déambulations jusqu’au départ du sentier du Pas des Barres prennent ainsi un air mystique, les gros rochers (issus de l’éboulement du massif au Moyen-Âge) prenant des airs de géants de pierre s’adonnant à quelque rite païen. Seules les marmottes, nombreuses, apportent un peu de bonhomie à la scène.

Au moment d’attaquer le Pas des Barres, la batterie de mon appareil photo me lâche (toujours se rappeler de la charger la veille...). Tant pis, d’autant plus que l’ascension nécessite une concentration certaine pour ne pas glisser et trouver les bonnes prises sur ces rochers rendus lisses par le passage des nombreux randonneurs, dont certains qui se pressent déjà derrière moi. Ils attendront, le passage ne permet pas de doubler. Même équipé de nombreux câbles et équipements, celui-ci reste somme toute complexe, et est à déconseiller par temps humide ou si l’on a jamais eu l’expérience de ce type de passage "ludique".

Bien que légèrement bouchée par une brume ambiante, la vue du sommet, tant sur les sommets de Chartreuse que sur les lointains (Belledonne, Mont Blanc, Bauges...) reste sympathique, et la déambulation sur le plateau un plaisir.

La descente par la Balme à Colon n’est pas des plus agréable, même si sa configuration fait qu’elle s’effectue rapidement. Un petit détour par la grotte de la Balme à Colon s’impose (pas d’ours à l’horizon aujourd’hui... comme depuis environ 24 000 ans) et retour rapide à La Plagne, d’où je vois un hélicoptère de la gendarmerie tourner autour du sommet... jamais bon signe.

Dernière modification : 27 septembre 2015

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 27 septembre 2015

Publiée le 27 septembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 28 septembre 2015 à 20h56

    Dommage pour les belles photos gegers. C’est pour une de ces raisons que désormais j’ai 2 batteries. Un dans l’APN et une chargée dans le sac.

    patrice

  • par Le 28 septembre 2015 à 21h09

    Eh oui Patrice, mais dans mon malheur c’est un sommet proche du domicile, je lui rendrai sans doute une nouvelle visite au début de l’hiver.

  • par Le 28 septembre 2015 à 21h40

    Ah, dans ce cas là, si c’est ton fief alors j’attendrai cette hiver pour voir tes photos.

  • par marc toupetLe 30 septembre 2017 à 17h08

    Bonjour,
    nous en redescendons et je confirmequ’il est primordial de lire le commentaire des randonneurs ...Nous avons attaqué la descente par le pas des Barres à 17h00 ;ma fille,ma femme et moi méme sans connaitre la complexité et la topographie du lieu
    et ce malgré la carte de georando.
    Résultat : pendus à bout de bras avec de bons sacs à dos et sacoches photos ; sans visuel
    du dessous,sans baudrier ni corde(et pourtant j’ai tout le matos à la maison) = stupide et dangeureux...une "echelle de fer" n’a rien d’une succession aimable de barreaux calibrés,c’est simplement des cables et barres de fer verticales !! Je me demande méme plus la patinoire de la mort en cas de pluie ou neige...Bref mefiez vous des cartes car elles ne remplaceront jamaisl’expérience des randonneurs ayant récemment pratiqué ce circuit.
    cordialement et merci aux rédacteurs
    Marc

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !