Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps en altitude, des brumes et nuages dans les vallées.

Récit de la sortie

Le Pécloz, je m’y étais déjà frottée en décembre dernier, avec une petite couche de neige et une grosse trouille au sommet. Je savais déjà que j’y retournerai par temps sec, et avec les belles couleurs de l’automne, c’était le dimanche parfait pour réaliser cette ascension, en y ajoutant la montée sur l’Armenaz que j’avais zappé la dernière fois.

Départ assez tardif à cause d’une soirée qui s’est terminée plus tard que prévue la veille (en plus, je me suis paumée sur la route, on se refait pas) ! Donc 9h23 au parking du couvent. J’hallucine c’est gavé de voitures ! J’entame l’ascension dans les belles couleurs d’automne.

La pente s’accentue assez vite et ça dénivelle bien, les tendons d’Achille tirent à mort, je vais avoir des courbatures aux mollets le lendemain :)

Un peu déçue par la foule, je double un couple et peste dans ma barbe inexistante, la nana "hurle" à son mec de l’attendre, et ça papotte bien fort etc. Derrière moi un énorme groupe (genre 6 ou 8) fait un "bruit de fond" et pour le coup ils ne vont pas me doubler et je ne vais pas non plus réussir à mettre de la distance entre nous, donc pas moyen d’être tranquille. Les aléas des départs tardifs...

Du coup, je ne vois pas un seul chamois, dommage.
Au col à 2010m, j’entame les derniers mètres de dénivelé en pensant à ma sortie de l’année dernière. L’ambiance y est tout autre et je suis ravie de profiter pleinement du paysage.

Sommet à 12h23 (si si à la minute près je vous jure ! 3h tout pile !). Là encore, un monde de fou à la croix, mais c’est pas grave, j’ai tout mon temps et je vais m’en mettre plein les yeux jusqu’à ce que tout ce petit monde redescende.

J’attaque la descente vers 14h30 et remonte direction l’Armenaz, le sentier se fait vraiment rapidement malgré les dénivelés avalé le matin. Je suis déjà au sommet et prends le temps de regarder partout, que c’est beau, les couleurs de l’automne explosent...

Et puis il faut songer à redescendre, je boucle par l’arête sud en direction du passage de l’Armène et bifurque pour rejoindre le chalet des gardes et le sentier de montée. C’est dans ce secteur que j’aperçois quelques chamois sur les pentes de l’Armenaz.
Retour parking pour 18h.

Je suis enchantée par cette rando, et j’ai envie de tout faire dans le secteur, Arclusaz, Arces, Arlicots, Trélod (jusqu’en haut ce coup-ci !), Chaurionde, il y en a tellement encore... et l’automne est si court !

Dernière modification : 15 octobre 2015

A propos

Auteur de cette sortie :

Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-même. PROVERBE TOUAREG

Randonnée réalisée le 11 octobre 2015

Publiée le 15 octobre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 octobre 2015 à 11h26

    Bravo, Aude, pour ces belles photos d’automne, c’est un régal pour les yeux !

  • par Le 18 octobre 2015 à 12h58

    Merci Christophe, oui l’automne est magnifique et je n’ai que trop peu de dispo... je pense poser des congés l’année prochaine plutôt qu’en plein été... :p

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !