Pointe d’Aval ou de Chauvet (3320m) Sortie du 8 octobre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps.

Récit de la sortie

Cherchant à faire un dernier sommet en Ubaye cette année, je remarque du col de Vars que l’arête sud de la pointe d’Aval est dégagée. Culminant à plus de 3300m, ce sera mon plus haut sommet des Alpes.

Je me dirige alors vers Fouillouse, point de départ de la rando. Le soir, au coucher du soleil, l’imposant Brec s’enflamme magistralement sous les derniers rayons de la journée.

Le lendemain matin, départ au lever de soleil vers 8h00. Je me mets en marche par les Vistes avant de gagner la croupe puis le versant sud de la Souvagea.

Le refuge de Chambeyron est encore dans l’ombre du Brec lorsque j’y parviens. Je continue en direction du pas de la Souagea par le petit vallon encaissé, puis je coupe directement en direction de l’arête sud.

Le secteur des lacs et de la Tête de la Frema, entre l’Aiguille et le Brec de Chambeyron, se dévoile dans un décor éblouissant saupoudré de neige.

La montée vers le sommet est régulière, je rejoins la sente et gagne aisément la crête sommitale. Une ultime grimpette vers l’étroit sommet de la pointe d’Aval me délivre l’époustouflant panorama sur l’Aiguille de Chambeyron et les massifs alentours, Queyras, Font Sancte, Chambeyron, etc...

Ce sommet marque humblement mon record d’altitude des Alpes juste derrière l’Igoudamene (3519m) dans le Haut-Atlas marocain et certainement ma dernière haute ascension de l’année.

Descente par le versant sud-ouest directement dans la neige en direction du pas de la Souvagea puis retour vers Fouillouse dans les belles couleurs automnales.

Dernière modification : 17 octobre 2015