Mont de la Coche (2070m) et Tré le Molard (2035m) par les chalets d’Orgeval Sortie du 24 octobre 2015

Sortie réalisée le 24 octobre 2015.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Mont de la Coche & Tré le Molard, difficile de faire l'un sans l'autre tellement ils sont proches voisins

Conditions météo

Température douce, un peu de soleil en matinée puis en fin d’après midi, bonne visibilité malgré tout. Après une belle nuit étoilée pleine de promesses, des brumes matinales puis des nuages d’altitude vont un peu rendre plus "mate" les belles couleurs automnales.

Récit de la sortie

Aux chalets d’Orgeval un groupe de chasseurs et accompagnateurs ont pris le chemin qui monte directement sur Banc Ferrand, le temps que je salue les gardiens du refuge, les deux personnes qui me suivaient leur emboîtent le pas, comme ils sont suffisamment nombreux, je décide de prendre la direction du col, ce détour rallonge un peu le parcours mais comme c’est en pente douce ceci compense cela.

Près de la base de l’Arcalod j’aperçois mes deux randonneurs qui entament son ascension puis un chasseur sur la crête de Banc Ferrand.
Un peu plus loin je vais croiser deux autres chasseurs qui étaient postés au collet qui sépare les deux combes, et qui redescendent à mon arrivée. J’entends ensuite un coup de feu qui vient, je dirais, des alentours de Chaurionde/Sambuy. (J’avais aperçu une voiture à la bifurcation piste/chemin du gros fayard avec une affichette "police environnement", peut être sont-ils tous ici pour un loup ?).

Quelques minutes plus tard j’aperçois deux chamois sur la crête Nord/Est du Mont de la Coche qui montent paisiblement, comme moi, vers son sommet.
Le panorama vu tour à tour des deux sommets est splendide de couleurs et une fois n’est pas coutume, le Mont Blanc est un des seuls endroits où l’on voit des pans de ciel bleu. Du sommet de Tré le Molard où je casse la croûte, je vois à nouveau un chamois qui en fait de même en contrebas. Allant et le plan de la Limace sont magnifiques avec ces teintes de vert, jaune, roux,... et seraient représentatifs d’un paysage de montagne d’automne comme ceux qui figurent sur certaines cartes postales ou calendriers.

Pour la descente je vais prendre droit en bas, par le pierrier puis au centre de la combe et en contournant les petits rochers qui s’y trouvent, jusqu’au petit collet qui surplombe la piste, et ensuite descendre à vue.

  • Nota : Je déconseille ce passage, (par temps de neige ou pluie non pas qu’il soit dangereux mais car il est glissant, il est toujours préférable de glisser sur ses skis que sur ses fesses, « l’un n’empêchant pas l’autre ! » me direz-vous) et surtout s’il se trouve, si j’ai bien compris à la lecture du panneau du parking du Nant Fourchu, dans une zone interdite aux promeneurs (bien que j’y ai vu un mirador de chasse ou d’observation).

La prairie est vide de ses ruminants d’"estive" et en descendant cette combe, on trouve une petite source, plus bas encore, on y voit aussi un rond rouge sur un rocher et un petit cairn sur une autre à côté. En bout de ce large couloir et à gauche, le passage par une petite échancrure et des sentes (de vaches) me mènent sur la piste tout de suite en contrebas, dans le virage à plat avant la montée dans le vallon d’Orgeval et à quelques dizaines de mètres de la bifurcation piste/chemin du parking.

Dernière modification : 25 octobre 2015

Photos « Mont de la Coche (2070m) et Tré le Molard (2035m) par les chalets d’Orgeval »

Chaurionde Les rails du Pécloz vue du Col d'Orgeval La première combe La deuxième combe Chamois sur la crête Tré le Molard et Trélod La partie principale du circuit L'Arcalod Vue sur Les Aiguilles d'Arves Le Mollard noir vu de Tré le Molard Au loin Conflans /Albertville Le Mont Blanc...et du ciel bleu à droite la combe...interdite ? Allant - Plan de la Limace Dalle sous Tré le Molard Chamois sous Tré le Molard zoom sur l'Arcalod Mont de la coche Dent de Pleuven - Trélod Chamois sous Tré le Molard Le sentier du Mt de la Coche La combe finale...interdite ?