Gorges de la Loire - Les crêtes d’Essalois et des Camaldules Sortie du 29 octobre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

"Œil" de ciel bleu ou légèrement laiteux.

Récit de la sortie

Après Saint-Sabin, les Trois Dents, Dentillon, le Chirat Rochat et le Gouffre d’Enfer, je poursuis la revue automnale de mes sites ligériens préférés par les Gorges de la Loire.

Le niveau du barrage est très bas et, de près, ce n’est pas très beau. En prenant de la hauteur le marnage est moins visible.

Depuis quelques jours les couleurs de l’automne sont au rendez-vous jusqu’en plaine. Peu de hêtres sur le parcours de cette randonnée. Les couleurs sont offertes essentiellement par les chênes, les merisiers et les érables et les châtaigniers.

La météo est incroyable ! À l’est, les sommets du Pilat sont dans les nuages, à l’ouest les monts du Forez font de même. Au sud, le Velay disparaît sous de lourds cumulus. Au nord, l’horizon est bouché par la grisaille. Ici, au-dessus de Grangent, le ciel bleu, parfois un peu laiteux, prédomine. Micro climat ?

Montée classique à Essalois et descente aux Camaldules. Je contourne la propriété par la droite pour gagner l’immense plage qui apparaît par basses eaux.
Remontée par la belle crête des Camaldules.

Il est encore tôt et je rallonge un peu le parcours par le belvédère de Chamousset et le village de Chambles dont il est toujours agréable de monter au sommet de la tour pour une longue pause contemplative.
Ce n’est pas encore ce jour que je pourrai voir le Mont Blanc très distinctement...

Dernière modification : 1er novembre 2015