Le Grand Crétet (2292m), Roc Marchand (2098m) et Roche de Midi (1996m) en boucle par Naves Sortie du 12 novembre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps malgré quelques voiles d’altitude en après-midi ; température exceptionnellement douce pour une mi-novembre.

Récit de la sortie

En cette matinée d’automne qui promet encore une belle journée nous sommes dix à occuper le vaste parking désert à l’entrée de Grand Naves. Il fait tout de même un peu frais.

Nous traversons Grand Naves sans voir âme qui vive, mais intrigués par un feu dans la pente en aval : écobuage ?

En deux panneaux séparés d’à peine 30 mètres de distance nous voyons l’horaire d’accès au refuge du Nant du Beurre passer de 2H25’ à 2H20 ???

Bien plus loin sur un panneau qui indiquait le refuge à 30 minutes, une mention manuscrite a remplacé l’horaire par 1H10’ ??? En fait nous serons 45 minutes plus tard au refuge ne respectant ainsi ni l’horaire ‘officiel’, ni l’horaire ‘officieux’ !

Dans la vallée la fumée du feu observé au départ forme un voile qui semble vouloir stagner (il stagnera toute la journée).

Montée au sommet du Grand Cretet sans histoire et avec une surprise sous le sommet sous la forme d’un véritable bouquet de pulsatilles printanières dont la présence nous étonne : sommes-nous vraiment en automne ?

Quoiqu’il soit encore un peu tôt, le sommet légèrement venté est retenu pour le pique-nique ; le rosé est resté frais dans le sac !
Une AG rapide de notre petit groupe vote à l’unanimité une petite sieste confortablement installé au soleil.

Ayant repris la route nous sommes assez vite au ‘passage délicat’ mentionné par le topo qui ne donne effectivement pas envie d’être franchi directement, nous le contournons sagement.

Nous reprenons le dénivelé perdu sous un ciel qui comporte de plus en plus de voiles (on est plus habitués !).

Nous arrivons à la croix de la Roche de Midi et retrouvons vite, en faisant un peu marche arrière, le sentier dans les arcosses mentionné dans le topo … nous sommes passés devant sans le voir !

Juste avant de rejoindre la forêt nous piquons à gauche au niveau d’un petit cairn … et nous retrouvons bientôt non pas ‘en Avignon’, mais au lieu dit Plan d’Avignon où nous apprenons que cet ‘Avignon’ là vient du patois ‘lou ravignon’ (ravin quoi !).

Ayant Grand Naves en vue nous tirons au plus droit pour rejoindre les voitures où nous arrivons sous la relative froidure du soir.

Dernière modification : 16 novembre 2015

Photos « Le Grand Crétet (2292m), Roc Marchand (2098m) et Roche de Midi (1996m) en boucle par Naves »

Grand Naves attend stoïquement d’être touché par le soleil. Roche du Midi et Roc Marchand sont eux déjà au soleil. Chalet situé pour prendre le soleil du matin au plus vite. Demoiselles décoiffées ou plutôt qui ne seront jamais coiffées. La fumée du feu du matin stagne. Inmanquable photo du petit oratoire. En route vers le Grand Cretet ; sur fond de Pointe de Dzonfié. Pentes agréables. Le Granier décore le Col de Basmont. Le sommet n’est plus très loin. Il est même tout proche. Lui, il est toujours au rendez-vous et on ne s’en lasse pas. Au Grand Mont d’Arêches aussi la vue doit être superbe aujourd’hui. Vue sur la large crête qui nous attend. Un petit coup de zoom avant de quitter le sommet. Comborsier, Grande Pointe de Bizard, Tournette : un bel enchaînement fait un peu plus tôt en saison. Mais que font-elles là à cette époque de l’année ??? Refleurira-t-elle au printemps ? En route vers le Roc Marchand. Et une dernière. Fin de la perte de dénivelé pour éviter la zone délitée. Il va falloir reprendre le dénivelé perdu. Vue arrière avec la zone délicate qu’on vient de contourner. En  dessous c’est le vallon de la Grande Maison qui mène au Col de la Louze, aux Lacs de la Tempête, à ... Petit lac de La Thuile, Etendard au loin derrière le col de la Madeleine. Il y a bien quelques pylones en ligne de mire, mais on peut porter le regard vers les glaciers de la Vanoise. Petit lac ... petit reflet ! En route vers le Roc Marchand. La croix de la Roche de Midi penche vraiment, ce n’est pas un effet du rosé du pic-nic ! La muraille de la Roche de Midi. On va piquer, à regret,  à gauche en direction de la vallée. Spécial ’hereme’. Un peu d’étymologie. Retour plongeant sur Grand Naves. La fin de cette belle boucle est proche.