Tête de Bostan (2406m) Sortie du 16 février 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand beau au-dessus d’une couche nuageuse culminant vers 2100m, descendant en soirée. Petite couche de neige fraîche, un peu soufflée en haut, un peu lourde en bas.

Récit de la sortie

La météo des citadins annonçait une journée grise et froide, balayée par la bise. La météo montagnarde était un peu plus optimiste, mais difficile de comprendre ce qu’allaient être ces "nuages de moyenne altitude" de l’après-midi... Quelques coups d’œil à des webcams, c’est clair, il faut monter en altitude !

La Tête de Bostan, une grande classique que je refais presque chaque année... Pentes débonnaires plutôt sûres en ces jours avalancheux, altitude honorable que j’espère suffisante pour passer au-dessus des nuées, beau panorama, bien orienté face au coucher de soleil... C’est le jour !

Départ vers 13h30 sous la grisaille... Un peu de neige fraîche, plutôt lourde... On monte rapidement vers le col de la Golèse...

On aborde les longues pentes du crêt de Bostan... Dans les nuées, ambiance "jour blanc", on suit la trace de nombreux skieurs et raquettistes qui m’ont précédé... Petit coup de gueule à quelques skieurs qui, visiblement trop obsédés par le défilé des secondes sur leur chrono, ne se donnent même pas la peine se s’éloigner de plus d’un mètre de la trace pour "s’alléger" de quelques grammes et redécorer la neige de belles tâches jaunes...

Puis, le brouillard s’illumine d’une blancheur éclatante... On monte... Et voilà que tout se déchire, laissant apparaître le bleu profond du ciel sous lequel scintillent les sommets fraîchement enneigés, dominant un océan de blanc cotonneux... On a beau avoir vu ce spectacle tellement de fois, on ne s’en lasse jamais...

Les derniers skieurs descendent, le sommet sera pour moi tout seul... En haut vers 16h30. Il fait doux, contrastant avec la bise dans la vallée, et contrastant avec le décor arctique créé par les nuages et le givre... Une grosse heure de pause pour voir le soleil jaunir en descendant sur la mer de coton...

Descente entrecoupée de multitudes d’arrêts photo... Tant pis pour le ski, le paysage est tellement magnifique... On se choisit un joli promontoire pour assister aux couleurs du coucher de soleil... Hélas, celui-ci vient trop rapidement et, à regrets, on reprend la descente vers l’ombre et les nuées...

Ski prudent dans le brouillard, ce qui n’empêchera pas une petite chute dans une grosse congère que l’ambiance "jour blanc" aura rendu totalement invisible... Mais on passe rapidement sous la couche, et la descente au col de la Golèse se fait sans difficultés... Au loin, un gros chien grimpe droit dans la raide pente neigeuse d’une allure phénoménale. Un chien seul là-haut à cette heure ? Ou plutôt un loup ?

Descente tranquille dans les champs de neige alors que la lumière grise décline. On sort la frontale sur la piste en forêt... Fin de la balade vers 19h.

Dernière modification : 17 février 2016