Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Conditions météo

Couverture nuageuse, et grand bleu au-dessus de la Cabane de Carette.

Récit de la sortie

Trace réalisée dans la poudreuse de la Cabane de Carette, et ce, jusqu’au Rocher du Playnet.

Participants : Claude et moi-même.

Nous remarquons que la plaine de Lans-en-Vercors Villard de Lans est dépourvue de neige. Nous arrivons sur le parking du Gîte d’étape, départ de cette superbe randonnée, ici aussi c’est une fine couche de neige.

Moins 2° ce matin au départ, une couverture nuageuse nous enveloppe, mais elle devrait se dissiper rapidement ce matin. Nous suivons le GR.91, la piste de départ est recouverte d’une fine couche de glace. Nous avançons les raquettes posées sur le sac.

Nous voilà devant la Cabane de Carette. Une couche de neige plus importante nous accueille. Nous laissons les raquettes sur le sac, on verra bien nous les chausserons plus haut. Nous suivons une trace au début, qui se perd assez rapidement. J’arrive tout de même à suivre des traces recouvertes d’une couche tombée récemment.

Nous arrivons au col dominant la cuvette du Grand Pot, j’aperçois une trace de raquettes qui file nord pour le retour par le Ranc de l’Abbé, mais aucune vers la Cabane à Goupette. Nous irons lui rendre visite à notre retour. Nous traversons vers sud-est, au-dessus de la cuvette, aucune trace n’est visible. Donc nous faisons la trace, dans 30 centimètres de neige tombée il y a quelques jours, pour atteindre le Pas Ernadant puis le Rocher du Playnet dans la foulée sur une neige bien croûtée cela dit.

Nous cassons la croûte là haut, il ne fait pas bien chaud d’ailleurs. Nous finissons notre repas, voilà que le vent s’en mêle. Nous descendons par le même itinéraire, puis au bout de la cuvette du Grand Pot, c’est bien ce que je pensais, aucune trace ne monte vers chez Goupette. Nous faisons la trace, pour une visite une fois de plus pour cette charmante cabane.

Après quelques photos de ce décor majestueux, nous prenons la trace pour rentrer par le Ranc de l’Abbé. Voilà le Rocher du Playnet réalisé pour la sixième fois pour moi par différentes saisons.

Rencontré personne aujourd’hui. De retour au parking du Gîte d’étape de Corrençon, nous allons boire comme d’habitude notre petite bière au bar de ce dernier. J’en profite pour demander à la patronne, si elle est au courant qu’un homme habiterait la Cabane à Goupette. Elle me répond qu’elle a entendu dire qu’une personne vivrait dans la forêt en été mais n’en sait pas plus. Alors légende ou histoire comique, nous n’avons vu personne dans la cabane et aucune trace aux alentours.

Dernière modification : 18 février 2016

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 17 février 2016

Publiée le 18 février 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (16).
  • par Le 18 février 2016 à 16h10

    Superbe sortie ! ...surtout pour quelqu’un qui prétend ne pas aimer la neige...

  • par Le 18 février 2016 à 16h15

    Effectivement alain c’est une superbe sortie. Ahah ! j’avoue mais j’y prend gout. Surtout par une belle journée.

  • par Le 18 février 2016 à 16h18

    Avec de la fraîche et du soleil tu peux pas nier que c’est magique...

  • par Le 18 février 2016 à 16h25

    Oui ce jour, toute les conditions étaient réunies. Donc cela fait de moi un homme heureux.

  • par Le 18 février 2016 à 17h08

    SUPERBE sortie. J’ai espoir ,un jour de trouver une personne pour faire cette rando sur 2 jours et dormir a la cabane de Goupette. Il y a effectivement une personne qui entretient cette cabane , qui ne figure pas sur IGN .j’y ai dormi a l’automne et elle est très confortable

  • par Le 18 février 2016 à 17h25

    Superbe sortie exactement JEAN.C.RIEN. Pourquoi sur 2 jours ? nous l’avons fait en 7 h pile en prenant notre repas au sommet et 133 photos. Non elle ne figure pas sur l’IGN mais est bien visible par photo satellite.

  • par Le 18 février 2016 à 17h52
  • par Le 19 février 2016 à 01h07

    Les crêtes du Vercors, les arbres dans leur gangue de givre... La photo 24 donne vraiment l’ambiance magique du lieu...

    Les couleurs des photos sont souvent peu naturelles, sursaturées... Y a-t-il eu un post-traitement ?

  • par Le 19 février 2016 à 04h16

    Oui Pascal, les photos sont légèrement reprises, mais au résultat il y a peu de différence avec la photo naturelle.

  • par Le 19 février 2016 à 09h03

    On voit vraiment que tu l’aimes ce coin... Et c’est réciproque.
    Juste une question qui peut paraitre anecdotique : les anciens livres d’or de "chez Goupette" sont-ils toujours présents ?

  • par Le 19 février 2016 à 10h21

    Mon projet , était de partir de Corrençon, monter au Pas de la Balme ,suivre la crete , dormir a Goupette et le lendemain faire le Rocher de Playnet ,pas de la Morta et rentrer sur Corrençon. J’ai deja repérer les lieux et cela est faisable en raquettes

  • par Le 19 février 2016 à 10h44

    Fait tout de même gaffe sur la crête en raquettes, surtout entre le pas de la Balme et la Tête des Chaudières. Le retour depuis le pas Morta par le Purgatoire nécessite, je pense, un bon enneigement, un très bon sens de l’orientation et surtout une météo béton.

  • par Le 19 février 2016 à 12h15
  • par Le 19 février 2016 à 12h25

    JEAN.C.RIEN, à ce moment là, pour monter à la Tête des Chaudières https://www.altituderando.com/Tete-des-Chaudieres-2029m-avec-des Pour la suite les crêtes du Rocher de la Balme sont assez déversantes c’est pas top. Pour Denis, j’ai pas fait attention s’il y avait encore des livres d’or. Mais je me souviens y avoir mis un texte il y a quelques années. La cabane a été modifiée.

  • par Le 19 février 2016 à 12h28

    Pour les livres d’or, se renseigner peut-être auprès des gestionnaires du PNRV.

    Extrait d’une étude :

    "La présence du livre d’or dans les cabanes a une importance particulière pour le PNRV.
    Depuis l’observatoire des pratiques itinérantes en 2006, certaines cabanes disposent d’un livre d’or spécifique sous forme de tableau. Une fois remplis, ces livrets nous donnent un aperçu du panel de fréquentation des différentes cabanes. "

  • par Le 19 février 2016 à 12h35

    Et un dossier qui pourrait inéresser quelques un(e)s, notament notre ami Patrice, relatif aux cabanes.

    http://www.parc-du-vercors.fr/documentation/opac_css/doc_num.php?explnum_id=1060

    "– Propriété privé ; assez rare (cabane à Goupette, La cochette)
    Le propriétaire d’une cabane est chargé de sa gestion et de son entretien. En l’ouvrant au public, il engage sa responsabilité civile. Selon la loi, les cabanes sont considérées au même titre que les refuges de montagne comme Établissement Recevant du Public36 (E.R.P) cependant elles ne sont pas proprement reconnues selon leurs spécificités.

    35 Source : Analyse des livres d’or des cabanes (2006 – Observatoire des pratiques itinérantes,2010,2011)
    36 Source : http://www.legifrance.gouv.fr/

  • par Le 19 février 2016 à 14h39

    Merci hereme, très intéressant je garde ça et le lirai quand j’aurai plus de temps.
    Encore merci.

  • par Le 19 février 2016 à 15h31

    Merci Hereme pour tous tes liens.
    Concernant la thèse publiée pour le parc du Vercors, c’est plaisant à lire. Je trouve par-contre dommage qu’il n’y ait pas un rappel historique, notamment celui des refuges hexagonaux des Hauts Plateaux qui ont bizarrement tous brulés dans les années 70-80, sauf Chamailloux et Vassieux.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !