Mont Ventoux (1911m) par le chalet Reynard – à raquettes Sortie du 29 février 2016

Sortie réalisée le 29 février 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Seul sur le Mont Ventoux.

Conditions météo

Mistral fort toute la journée et brume type "coquille d’œuf" le long de la crête. Température de -2°C à 0°C

Récit de la sortie

Une petite vingtaine de centimètres de neige étant tombée dans la nuit du 27 au 28 février, je profite de ce 29 février 2016, annoncé comme ensoleillé sur tout le pays de Provence, pour aller fouler, avec mes raquettes, le Mont Ventoux.

Comme bien souvent, journée ensoleillée en Provence rime avec journée ventée. En effet, un avis de tempête de vent est annoncé sur toute la basse vallée du Rhône, et les pointes attendues flirteront avec les 120 km/h.

Je pars donc en direction du Mont Ventoux, avec une petite inquiétude quant à la faisabilité de cette randonnée, car les conditions climatiques sur ce sommet peuvent être très difficiles et je crains d’être un peu chahuté par ces violentes bourrasques.

  • Pour info, sur le Mont Ventoux, un vent violent supérieur à 90 km/h souffle environ 242 jours par an. Un record de vitesse du vent a été enregistré le 19 novembre 1967 à 320 km/h.

Départ vers 10h du parking désert du chalet Reynard. Le vent violent y est sûrement pour quelque chose. Je m’engage alors dans un petit vallon en direction de la ligne de crête.

Arrivé sur la crête, c’est une brume type coquille d’œuf qui me reçoit. Le vent toujours bien présent était finalement un peu moins puissant que redouté.

Je poursuis donc mon ascension dans cette purée de pois guidé uniquement par les piquets prévus à cet effet.

Plus loin, je finirai par sortir de cette brume, pour pouvoir profiter d’une étonnante accalmie. En effet, à ma plus grande surprise, et une fois arrivé au col des Tempêtes, je pourrai constater que la puissance du mistral était quasi nulle. Un peu comme dans l’œil d’un cyclone finalement.

Le temps de faire un petit tour au sommet, de casser la croûte à la chapelle Sainte-Croix et c’est déjà le début de la descente et le retour vers le chalet Reynard.

Afin de faire durer un peu plus le plaisir, je choisirai de revenir par le Jas des Pèlerins et la piste de Fréchière où je retrouverai, sans surprise, un vent violent et une brume épaisse.

En résumé, ce fut, malgré les conditions climatiques, une très belle randonnée où j’aurai eu le plaisir de bénéficier du Mont Ventoux pour moi tout seul !!!

Dernière modification : 3 mars 2016

Photos « Mont Ventoux (1911m) par le chalet Reynard »

Dans le vallon de départ pour rejoindre la crête Vue arrière La ligne de crête est toute proche Arf, la brume est sur la crête Le long de la crête Piquets pour garder la bonne direction Brume épaisse En sortant de la brume, le sommet se dévoile Zoom sur le sommet Vue arrière sur la crête Mont Ventoux et combe de Fonfiole De la table d'orientation sud, vue sur la brume «coquille d'oeuf» Vue vers l'ouest Installations du sommet Au sommet, vue vers l'est La ligne de crête est sous la brume coquille d'oeuf Au loin, le Dévoluy et les Ecrins Installations du sommet Chapelle Sainte-Croix Chapelle Sainte-Croix Info sur la chapelle Début de la descente pour rejoindre le Jas des Pèlerins Vue arrière sur le sommet Versant sud du Mont Ventoux Passage au milieu des bois Jas des Pèlerins Sur la piste de Fréchière Les Estabeaux