Sortie du 18 mars 2016 par sugar mountain Les balcons de Yenne et le sentier des Belvédères

Joli circuit dominant le Rhône, réalisé en sens inverse du topo et passant, à la descente, par la variante du « parcours botanique » un poil oublié.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Une bien belle matinée printanière.

Récit de la sortie

C’est sous une légère brume matinale que j’attaque cette portion du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, dominant la Cluse de la Balme entre Savoie et Ain.
L’arrivée rapide à la chapelle de Notre-Dame de la Montagne, à l’architecture un poil boursouflée et datant du 19ème siècle, ne me laissera pas un souvenir impérissable. Ce qui ne sera pas le cas de la suite du programme avec les belvédères sur les falaises de la Tombe de Pierre Buisson, le fort de Pierre Chatel... sans oublier le Rhône qui sert de fil conducteur. Le tout en suivant un magnifique sentier excellemment balisé, se faufilant astucieusement dans une jungle de buis et comprenant des panneaux d’information à chaque point stratégique. Bref, sur ce « sentier des Belvédères », on aime chouchouter le promeneur.
Mais la cerise sur le gâteau est la découverte de la Croix de Chevru, l’une des plus anciennes de la région datant de 1650, et sans doute l’une des plus belles de Savoie.

Au Puits de Bacchus, je zappe (par négligence) la grotte des Sarradins pour quitter les Balcons de Yenne par un large chemin franchissant un col.
Un peu plus loin, je décide d’emprunter un itinéraire assez tortueux mis en évidence par la carte IGN passant par les lieux-dits « l’Emburchet », « les Teppes » et « la Carterie. ». Bref, de quoi éviter au maximum le bitume du côté des Charosses et des Couleurs pour revenir sur Yenne. Mais curieusement, sur le terrain, cet ancien parcours dit « botanique » n’a pas de balisage homologué malgré de vieilles marques jaunes.
En tout cas, l’itinéraire ne manque pas de charme, entre chemins et discrets sentiers en voie d’abandon, ponctué de prairies dont celle de la Carterie et son émouvante plaque commémorative du maquis de Traize.

Malgré ce véritable dédale de chemins, je finis par arriver sans problème au hameau de Curtelod. Enfin, le chemin d’Etevol, entouré de champs pour chevaux, me ramène agréablement à Yenne.

Liens

  • Le tracé IGN de la sortie, histoire de s’y retrouver un peu mieux dans ce secteur complexe.
  • Deux sorties de Sentiers de Pleine Nature, illustrant à merveille cet attachant coin de Savoie.
Dernière modification : 19 mars 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 18 mars 2016

Publiée le 19 mars 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !