Croix de l’Alpe (1822m) – à raquettes Sortie du 19 mars 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Printemps

Récit de la sortie

Il y a des choses dont on ne se lasse jamais. Parcourir les étendues enneigées des vallons de l’Alpe à l’approche du printemps. La neige est là, elle est d’ailleurs plus présente en cette fin mars qu’elle ne l’a été durant la majeure partie de l’hiver, mais le soleil réchauffe vite, les oiseaux chantent, les chamois, grisés par le retour du beau temps, se laissent plus facilement apercevoir.

Le genre de petit bonheur qui se mérite, puisque la montée (et la descente) entre La Plagne et le Col de l’Alpette est un véritable calvaire. La pente est importante et le chemin gelé est rendu très glissant par le passage des nombreux randonneurs.

Passé le col, les raquettes s’avèrent nécessaire. On déambule, dans ce désert blanc, entre les bosses et les fonds, dans un paysage aux allures de gros gâteau à la crème.

L’arrivée au sommet est toujours impressionnante, puisque c’est au cours des derniers mètres de l’ascension que le Mont Blanc et l’ensemble de la chaîne de Belledonne se dévoilent enfin. Si un nuage de brume (pollution ?) stagne sur la vallée du Grésivaudan, la vue reste bluffante. Il y a des jours comme cela où l’on comprend pourquoi, sans savoir l’expliquer, on répond présent à l’appel de la montagne.

Dernière modification : 19 mars 2016