Sortie du 30 mars 2016 par roycla Lac des Fées (1896m)

Beauté du chalet traditionnel parfois tricentenaire construit dans la pente tourné vers la vallée et qui raconte les remues.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Rares éclaircies le matin ciel gris,
vers 14h nombreuses éclaircies avec un soleil généreux
vraie neige de printemps très lourde.

Compte tenu du point de départ Dénivelé 594m Longueur 15km600

Récit de la sortie

Nous partons à 4 avec comme objectif la Croix du Berger.

Mais au-dessus d’Arêches la petite départementale 218 menant au barrage de St-Guérin est déneigée à la hauteur de 1302m (relevé GPS) vers le lieu-dit le ’’Perthuis’’

Véhicule garé en bordure de route, nous chaussons les raquettes (9h40) et
continuons sur la route bien enneigée avec une neige déjà bien lourde.

Le barrage atteint, le GPS nous indique que nous avons parcouru 3km600.

Nous apercevons une petite harde de chamois broutant sous le Mt des Acrays
dans des pentes libérées de neige.

Nous prenons le chemin d’été qui se trouve en contrebas du barrage (panneau} pour rejoindre la passerelle au bout du lac du barrage de St-Guérin bien bas et en grande partie gelé.

Après la passerelle avec un passage en forêt nous poursuivons sur le Darbelay puis les chalets de la Laie avec une belle alternance de soleil et nuages bien gris.

La montée est pénible avec cette neige lourde et collante aux raquettes et
nous décidons d’un commun accord de nous arrêter au lac des fées.

Un gros rocher émergeant du blanc nous accueille pour notre pause restauration à proximité du lac avec le temps de savourer la vue sur le magnifique fond de vallon dominé par le Crêt du Rey , la Pte Combe Bénite,
Pte du Riondet et la Croix du Berger notre objectif du jour que nous ne réaliserons pas.

Pour le retour nous prenons l’itinéraire inverse avec quelques variantes de raccourcis qui nous occasionnent quelques ludiques glissades.

La seule rencontre du jour dans cet immense désert blanc fut un skieur solitaire qui a fait demi-tour sans s’attarder au lac des fées.

Promis nous reviendrons découvrir ces lieux splendides sans nos raquettes.

Merci de m’avoir appris que les ’’fées’’ de ce lac est la traduction en patois des brebis ’’Feya’’

Dernière modification : 31 mars 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

L'homme se découvre quand il est confronté à l'obstacle Saint Exupéry

Randonnée réalisée le 30 mars 2016

Publiée le 31 mars 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 31 mars 2016 à 23h34

    Bonjour. Belle sortie.
    Pour les non-Savoyards, qu’est-ce que les "remues" ?

  • par Le 1er avril 2016 à 07h05

    Bonjour.
    La remue c’est quand on fait monter les vaches aux alpages à la sortie de l’hiver.

  • par Le 1er avril 2016 à 07h08

    A l’époque après la torpeur de l’hiver, ça devait être un spectacle entre toutes ces bêtes qui meuglaient, qui sonnaient et qui piétinaient dans les hameaux.
    Peut-être que le mot vient de cette impression de remue-ménage.

  • par Le 1er avril 2016 à 08h39
  • par Le 1er avril 2016 à 08h42

    1. Transhumance, déplacement des gens et des troupeaux entre les habitations d´hiver et d´été. Préfixe re- et ancien français muer, « remuer », latin mutare, « mouvoir, déplacer », et bas latin remutare, « remuer ». Le sens de remuer quelqu´un, « le déplacer », est attesté au XVIIème siècle.
    La population de ce quartier [de Muraz] était essentiellement formée de gens de St-Luc et de Chandolin qui faisaient le remuage deux fois par an. (Sur la Toile).
    2. Déplacement des vaches d´un alpage à un autre en fonction de la pousse des herbages et de la disparition des risques d´avalanche.
    C´est le maître vacher qui décide du moment du remuage.

    3. Déplacement hivernal du bétail de grange-écurie en grange-écurie pour consommer le foin engrangé.
    « Remuage » hivernal au Lavanchy au début du 20e siècle. (Sur la Toile).

    Remue [n. f.]
    1. Chalet d´alpage occupé temporairement lors du remuage.
    Chacune de ces remues (petit chalet d´alpage) comprenait un local de fabrication et une couche pour le personnel. (Sur la Toile).
    1. Synonyme de remuage.
    Le centre s´affirme et la remue rurale est remplacée par l´innovation artisanale et commerciale. (Sur la Toile).
    Entre mai et juin, les vallées s´animent aux sons des sonnailles et de la lente montée à l´alpage. C´est la « remue », la montée vers le chalet qui se dresse au milieu des pâturages dominés par les cimes encore enneigées. (Sur la Toile).

  • par royLe 1er avril 2016 à 10h51

    Merci Galipette pour toutes ces précisions sur les coutumes de notre belle région

  • par Le 1er avril 2016 à 11h51

    Merci pour les infos...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !