Lac des Fées (1896m) Sortie du 30 mars 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Rares éclaircies le matin ciel gris,
vers 14h nombreuses éclaircies avec un soleil généreux
vraie neige de printemps très lourde.

Compte tenu du point de départ Dénivelé 594m Longueur 15km600

Récit de la sortie

Nous partons à 4 avec comme objectif la Croix du Berger.

Mais au-dessus d’Arêches la petite départementale 218 menant au barrage de St-Guérin est déneigée à la hauteur de 1302m (relevé GPS) vers le lieu-dit le ’’Perthuis’’

Véhicule garé en bordure de route, nous chaussons les raquettes (9h40) et
continuons sur la route bien enneigée avec une neige déjà bien lourde.

Le barrage atteint, le GPS nous indique que nous avons parcouru 3km600.

Nous apercevons une petite harde de chamois broutant sous le Mt des Acrays
dans des pentes libérées de neige.

Nous prenons le chemin d’été qui se trouve en contrebas du barrage (panneau} pour rejoindre la passerelle au bout du lac du barrage de St-Guérin bien bas et en grande partie gelé.

Après la passerelle avec un passage en forêt nous poursuivons sur le Darbelay puis les chalets de la Laie avec une belle alternance de soleil et nuages bien gris.

La montée est pénible avec cette neige lourde et collante aux raquettes et
nous décidons d’un commun accord de nous arrêter au lac des fées.

Un gros rocher émergeant du blanc nous accueille pour notre pause restauration à proximité du lac avec le temps de savourer la vue sur le magnifique fond de vallon dominé par le Crêt du Rey , la Pte Combe Bénite,
Pte du Riondet et la Croix du Berger notre objectif du jour que nous ne réaliserons pas.

Pour le retour nous prenons l’itinéraire inverse avec quelques variantes de raccourcis qui nous occasionnent quelques ludiques glissades.

La seule rencontre du jour dans cet immense désert blanc fut un skieur solitaire qui a fait demi-tour sans s’attarder au lac des fées.

Promis nous reviendrons découvrir ces lieux splendides sans nos raquettes.

Merci de m’avoir appris que les ’’fées’’ de ce lac est la traduction en patois des brebis ’’Feya’’

Dernière modification : 31 mars 2016