Lago d’Arpy (2066m), Punta della Croce (2478m) Sortie du 24 juin 2016

Sortie réalisée le 24 juin 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Retrouvailles avec la Valle d'Aosta. La felicità !

Conditions météo

Plein soleil le matin, quelques cumulus de beau temps l’après-midi. Température de 19,5°c au sommet à 12h30, vent faible.

Récit de la sortie

Le départ du Colle San Carlo n’est pas très matinal mais en arrivant au lac, je trouve l’endroit d’un calme absolu sous un ciel parfaitement bleu. La simple vue du reflet des Grandes Jorasses dans le lac me réjouis pour la journée.

J’arpente longuement les abords du lago d’Arpy et ses petits lacs secondaires. Alors que je m’apprête à effectuer un second tour du lac, les premiers cumulus apparaissent dans le ciel. Aucune inquiétude de ce côté mais je tiens à voir le sommet du Mont Blanc autrement que dans les nuages.

J’enclenche donc la montée dans le vallone d’Arpy en direction du Colle della Croce. Bonne surprise au col, le sommet du Mont Blanc est encore bien dégagé. Seuls quelques timides cumulus à l’horizon, rien à voir avec les typiques ascendances des chaudes journées d’été.

Du coup, je vais rester un bon moment sur la crête de la Punta della Croce à inspecter les fortifications du fort Nicolon.

Un randonneur fait un court passage au sommet, il est de Genova. Je parle un peu avec lui, il connaît bien le secteur et nous nous amusons à nommer les sommets qui nous entourent.

Lors de la descente vers Plan Praz, je me rends compte que le sentier (n°2) vient d’être superbement entretenu avant la saison. C’est appréciable et à saluer.

Après visite des ruines du fort de Plan Praz, l’ombre de la forêt fait du bien. Il fait assez chaud pour cette altitude et une divine odeur de pin plane sur le parcours.

Quant au "Sentier des fortifications et retranchements", je confirme que la première partie nécessite un minimum de vigilance. Une simple sortie de sentier pourrait très mal se terminer.

Dernière modification : 27 juin 2016