Roche Colombe (2832m) Sortie du 24 juin 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps et chaleur.

Récit de la sortie

Après déjà 5 semaines intensives pour la préparation au probatoire d’accompagnateur en moyenne montagne (avec notamment un trek avec des conditions climatiques dantesques, quelques trails, un nombre incalculable de courses d’orientation, des sessions de terrains variés dans des pierriers, des grandes casses et des éboulis où il vaut mieux ne pas chuter....etc etc), les stagiaires du CRET de Briançon et moi même sommes gratifiés par une journée dite de "relâche". Le but de notre sortie étant, si la chance est avec nous, d’aller observer les principaux grands ongulés de montagne (chamois et bouquetins entre autres) et accessoirement de monter à un beau sommet.

Rendez-vous était donc donné à 7h30 au Pont de l’Alpe sans savoir quel serait notre objectif. Le départ fut lancé dans la minute qui suivi et les stagiaires arrivés au dernier moment devront faire très vite pour fermer leur véhicule et rattraper le formateur qui était presque déjà arrivé aux chalets de l’Alpe du Lauzet (rire). Heureusement pour moi j’étais arrivé à 7h27 et j’ai donc pu prendre l’aspiration où le train à l’heure c’est selon ;-).

À l’approche du passage câblé, le formateur lèvera un peu le pied pour attendre les quelques stagiaires qui avaient le plus grand mal à réduire l’écart pris au départ (pas évident de rattraper quelqu’un qui monte entre 750 et 800m/h, quand on part avec 1 à 2 minutes de retard et avec un sac de 10 à 12kg)

Là, le formateur nous donne quelques consignes pour bien appréhender ce passage délicat, puis c’est la première récompense du jour avec une arrivée de toute beauté sur le Grand Lac.

Sans surprise, nous ne contournerons pas la barre rocheuse décrite par l’auteur du topo, pour préférer remonter à travers un couloir étroit et raide.

Un peu plus loin nous finirons par retrouver la neige sous le Pic de la Ponsonnière avant de franchir un névé quelque peu délicat et d’arriver au sommet de Roche Colombe pour casser la croûte (seule véritable relâche de ces 5 semaines de formation). Nous en profitons pour faire un tour d’horizon des principaux sommets visibles, puis après une courte digestion nous entamons notre descente par le même itinéraire. Certains d’entre nous ne résisterons pas à une petite bataille de boules de neige juste avant de revenir sur terrain sec.

Peu après le passage câblé , le groupe est intrigué par une nuée de vautours fauves qui semblait avoir trouvé sa pitance dans l’alpage dominant les chalets de l’Alpe du Lauzet. Nous nous rapprochons donc doucement du lieu et pouvons observer tous ensemble le début de la curée sur un cheval mort.

Nous finissons ensuite notre randonnée émerveillé par cette scène assez rare à observer, puis nous sommes encore gratifiés par une observation toute aussi rare. En effet, nous rencontrerons un faucon pélerin juste une peu avant l’arrivée qui voudra bien poser un instant pour la postérité.

Bref une superbe randonnée avec de superbes observations de l’avifaune locale... pour les grands ongulés il faudra revenir.

Dernière modification : 25 juin 2016