Sortie du 26 juin 2016 par aude Le sangle de Belles Ombres (1843m) par Pré Orcel

Ma première "rando du vertige", un peu d’appréhension mais au final pas difficile ! Le plein de sensations !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Nuages de plus en plus envahissants !

Récit de la sortie

Partie de bon matin pour une grosse boucle en Belledonne, je lâche l’affaire sur la route en découvrant les nuages accrochés au massif... par contre, côté Chartreuse le ciel est plutôt dégagé, c’est parti !

N’ayant pas eu le temps de préparer comme il faut l’itinéraire, j’ai un peu raté la bifurcation sur le sentier, pour la direction du sangle de Belles Ombres. En fait, j’ai bien vu l’intersection, mais elle était à environ 1600m d’altitude alors que je pensais la trouver un peu plus haut. Du coup j’ai filé et me suis retrouvée... au col puis à la Croix de l’Alpe.

Ensuite, redescente donc jusqu’au croisement et c’est parti, après une petite montée je me retrouve sur le sangle qui commence en effet assez facilement, genre pour me mettre dans l’ambiance !

Une grande première pour moi de me balader sur ce petit sentier en balcon, la vue y est splendide, vraiment ! Et puis petit à petit, à chaque "cirque" c’est l’appréhension quand je découvre la suite du parcours au détour d’une vire "euh... c’est vraiment là-bas que je vais marcher ?!" Allez go ! Et puis finalement, en marchant tranquillement ça passe impec’, je n’ai même plus vraiment peur quand je suis sur le sangle. Je me retourne après chaque cirque parcouru "ou là là ! je suis vraiment passée par là ? Incroyable !"

Je dégaine l’appareil photo à tout va, c’est vraiment beau, mais je peste, avec mon petit compact, je n’arrive pas à cadrer comme il faut pour rendre le caractère majestueux des lieux. Il me faudrait un objectif grand angle ! J’en viens à prendre 2, voire 3 photos dans l’idée de les mettre en mode panorama en arrivant (ce que j’ai fait pour plusieurs d’entre elles). J’aperçois le rocher des griffes de l’ours ! Dingue ! Faudra que j’aille grimper là dessus un de ces quatre !

11h40 je pète la dalle et m’installe confortablement en plein milieu du sentier pour pique niquer (en même temps y a pas vraiment la place de se poser plus loin !). Et hop je repars, puis je me trouve devant la bifurcation (traces jaune et bleu) pour remonter sur le plateau. Je vois le sangle qui se poursuit mais je ne vais pas plus loin (où mène-t-il ? je croyais qu’il n’y avait plus de sentier au delà ? mystère). Je crapahute à l’aide des mains le court passage (dis donc, là non plus faut pas s’en mettre une !) et me retrouve sur le plateau.

Je poursuis dans l’autre sens pour boucler la boucle. Joli petit sentier en forêt bien agréable, avec les lapiaz caractéristiques du massif. Plus tard je vois la possibilité de retomber sur le sentier de montée, je ne vais pas jusque la Croix de l’Alpe puisque j’y suis déjà passée à l’aller ! (oui oui je l’ai fait à l’envers !).

Et hop, de nouveau je croise des gens, des familles pour la plupart. Sur le sangle je n’ai croisé qu’une seule personne qui le parcourait dans l’autre sens : le bonheur quoi !

Une super rando du vertige qui m’a donné envie de découvrir plein de sangles chartrousiens (ou chartrousins ?) !!

Dernière modification : 28 juin 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-même. PROVERBE TOUAREG

Randonnée réalisée le 26 juin 2016

Publiée le 28 juin 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 28 juin 2016 à 12h12

    Bonjour,
    Effectivement : photos sympas d’un coin sympa !
    J’en ai de bon souvenirs également (je ne l’ai fait qu’une fois, et j’y avais bivouaqué sous une chaleur écrasante)... Le retour par les petites prairies plates et fleuries au-dessus est très agréable aussi.
    Enfin bienvenue dans le paradis des sangles et vires !

  • par Le 28 juin 2016 à 13h41

    hé hé merci !
    Tu avais bivouaqué ? Mais où, sur le plateau ? Parce que sinon y a pas beaucoup de place :)

  • par Le 28 juin 2016 à 14h02

    J’avais bivouaqué au départ du sangle en fait (le plateau et ses replats invitent terriblement au bivouac du reste, mais ce jour là je voulais parcourir le sangle au lever de soleil donc je me suis posé au plus près).
    Toute l’histoire est là : [url]https://cedricleclercq.wordpress.com/2014/06/11/grand-sangle-des-belles-ombres-en-chartreuse/[/url]

  • par Le 28 juin 2016 à 21h03

    Je crois que c’est moi que tu as croisé sur le sangle... Sangle magnifique mais j’ai eu une petite frousse pour le dernier cirque. J’ai fait demi-tour. J’ai croisé un randonneur quelques minutes avant toi (donc...) que j’ai retrouvé plus tard dans la descente et qui m’a confirmé lui aussi que ça passait sans problème ce dernier cirque. J’y retournerai !

  • par Le 28 juin 2016 à 21h36

    @ On pense avec les pieds : Oh sympa la rencontre alors ! Tu m’en veux pas de m’être servie de toi pour une photo ^^ Je me disais aussi : purée celui là il a fait le parcours dans l’autre sens, la descente en mode escalade entre le plateau et le sangle, ça devait pas être coton ^^ mais en fait t’as fait demi tour, je comprends mieux !

    @clec : sympa ton récit ! dommage pour l’orage, il faudra revenir pour les belles couleurs alors !

  • par Le 28 juin 2016 à 21h44

    Pas de problème pour la photo, c’est marrant. En tout cas bravo pour la traversée complète. J’y retournerai avec une visite prolongée du sangle inférieur vers le rocher griffé ?!

    http://onpenseaveclespieds.blogspot.fr/2016/06/vaincu-par-le-sangle-des-belles-ombres.html

  • par Le 29 juin 2016 à 18h15

    Oui, effectivement c’est difficile de ne pas prendre goût à ce genre d’itinéraire. Cela tombe bien, il y en a une multitude en Chartreuse : des plus faciles (Griffes de l’Ours), des plus durs, des plus majestueux (celui de l’Aup du Seuil), certains qui amènent à des sommets comme à la Dent de Crolles, certains avec des arches (sangle très durs)...bref à deux pas de Chambéry et Grenoble un terrain de jeux exceptionnel !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !