Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Journée de transition entre une période perturbée et le retour du beau temps. Larges éclaircies mais le ciel reste chargé et la plupart des sommets sont accrochés par les nuages. Température de 2,5°C au sommet à 15h00, vent fort.

Récit de la sortie

Météo mitigée lors de cette journée de transition, j’opte une nouvelle fois pour l’ascension de la Pointe de la Bailletaz. Avec un tour du lac, ce que je n’ai pas fait depuis longtemps.

Contrairement à la plupart des sommets, celui que je vise n’est pas accroché par les nuages. Et la trace qui mène à la pointe est libre de neige, tout au plus quelques mètres sur le grand névé qui persiste chaque année.

Panorama très limité en arrivant au cairn, Grande Sassière, Tsanteleina et tant d’autres cimes sont hors de vue.

La pause est de courte durée avec ce fort vent frais venant du nord. J’en profite pour visualiser l’accès au lac sans nom (2868m) qui se trouve au pied de la Pointe du Santel, je compte m’y rendre très prochainement.

De retour au Col de la Bailletaz, je grimpe plein est sur la petite pointe cotée 2908m. D’ici, on dispose d’une meilleure vue sur la Pointe de la Bailletaz (comparée à celle du col) et de vues plongeantes sur des rochers où il est souvent possible d’observer discrètement des bouquetins.

Sous le col, le vent faiblit et je repars pour un second tour du lac qui agrémente grandement cette randonnée.

Dernière modification : 22 octobre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 15 juillet 2016

Publiée le 28 juillet 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 31 juillet 2016 à 22h09

    et toujours des photos à couper le souffle ...... Ourf .....

  • par Le 1er août 2016 à 21h41

    Merci Vince !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !