Dôme de Neige des Écrins (4015m) Sortie du 9 juillet 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Superbe course d'alpinisme, facile techniquement, avec un panorama magnifique à la clé.

Conditions météo

Jour 1 : Grandes éclaircies mais couvert en altitude (nuages à 3300)

Jour 2 : Superbe journée ensoleillée

Récit de la sortie

Course d’alpinisme réalisée avec un Guide

  • 1er jour : montée au Refuge des Écrins
  • Dénivelée : 1300m
  • Temps de marche : 4h

Départ vers 9h00 du Pré de Madame Carle, le sentier monte en lacet. Le départ est commun avec celui du Glacier Noir. Arrivé à la bifurcation nous laissons le sentier du Glacier Noir sur notre gauche, pour continuer vers le Glacier Blanc.

La langue terminale du glacier en vue, il faut traverser le torrent de fonte, et continuer coté rive gauche du Glacier. Une fois arrivé à l’ancien refuge Tuckett et le petit Lac du même nom, le refuge des écrins est en vue et le panorama sur la Pelvoux est magnifique.
Après une courte pause au Refuge du Glacier Blanc (2250m), nous rejoignons la zone de front de séracs qui marque la rupture de pente avec le plateau glaciaire plus haut.

Pause déjeuner suivi de conseils et découverte de la progression avec crampons, piolets et encordement, pour préparer la journée du lendemain.

Nous montons ensuite sur le glacier, sur le dédale de crevasses, pour se familiariser avec l’exercice et traversons en diagonale pour rejoindre ensuite la trace, rive gauche. Marche dans la neige encordés, jusqu’au refuge des Écrins pour clôturer cette première journée.

  • 2ème jour : Dôme de Neige des Écrins
  • Dénivelée : 914m
  • Temps de marche : 3h30

Lever 2h30, départ avec les crampons du refuge 3h15. Après avoir repris pied sur le glacier, on entame la longue remontée sur la rive gauche du glacier en direction du Col des Écrins.

A la frontale et dans la pénombre jusqu’au pied de la montée et des 700m restant. Deux cordées devant et leur lumière nous donnent une idée de la raideur de la pente.

Derrière, sur le glacier une dizaine de cordées et leurs frontales dessine un long serpentin lumineux

La face nord est raide avec des zones de séracs à gauche qu’à droite, qu’il faudra côtoyer.

Il faut rester rapide et vigilant sur la première traversée entre les deux zones de séracs du bas, ou une coulée de neige est déjà descendue.
La progression se poursuit ensuite, toujours bien raide. Il faut couper une première rimaye et c’est le moment que choisi le soleil pour se lever : lumière et moment magnifique. Il faut poursuivre une centaine de mètres jusqu’au pied de la Barre des Écrins et longer la rimaye supérieure en traversant en direction du Dôme. On fini par franchir cette rimaye pour finalement atteindre quelques dizaine de mètres plus haut le sommet du Dôme à 7h00 (alt. 4015m).

Le panorama est magnifique sur l’arête de la Barre des Écrins, le plateau du Glacier Blanc, les Ailefroides, le Pic sans Nom, la Meije et le Râteau,…

Le retour (long !) se fait par la même voie, jusqu’en bas, 2200m de dénivelé négative, environ 5h30 pour le retour à la voiture.

Matériel alpinisme obligatoire et expérience haute montagne requise (cramponnage, encordement).
N’hésitez pas à prendre un guide.

Dernière modification : 20 juillet 2016

Photos « Dôme de Neige des Écrins (4015m) »

Traversée au niveau des Lacs Tuckett Reflet du Pelvoux Premières crevasses du Glacier Blanc avec le Pelvoux en arrière plan. Encordement Crevasses et Pelvoux en arrière plan Ombres du soir 2h30, la Barre des écrins sous la voie lactée. Le jour se lève dans la montée Le soleil se lève dans la montée Le soleil se lève dans la montée Le glacier blanc, au fond le Mont Blanc La Meije et le Râteau La Barre des Ecrins Séracs Rimaye 180° Cordée La Barre et le Dôme vue du pied La Barre et le Dôme vues du Glacier Blanc Glace Glace le Pelvoux Marmotte ! Une dernière...