Grand Ferrand (2758m) par la voie normale Sortie du 3 juillet 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Beau temps sur les deux jours.

Récit de la sortie

Départ entre amis en fin de matinée pour l’ascension du Grand Ferrand. Il fait grand beau et cela va durer toute la journée.

Le petit vent lors de la montée est bienvenu, il rend bien plus supportable la chaleur ! Nous sommes deux à porter des gros sacs car nous allons effectuer le retour du Grand Ferrand par le tour des crêtes de la Jarjatte sur deux jours.

Nous laissons la tente et le matériel de bivouac sous le col de Charnier dans la petite grotte, histoire de monter léger au deuxième sommet du Dévoluy.

Nous arrivons au sommet vers 16h00. Le panorama est magnifique avec ce grand ciel bleu. La vue est bien limpide et porte loin, d’ailleurs le Mont Blanc est bien visible.

Descente rapide en ramasse par la gravière, les pierriers et les névés !

Nous récupérons nos affaires laissées au col et entamons la descente du vallon de Charnier.

Installation du bivouac au dessus de la cabane de Chourum-Clot.

Après un joli coucher de soleil, nous nous mettons sous la tente pour observer les étoiles par cette belle nuit claire.

Le lendemain, nous profitons encore un peu de l’endroit avant de nous remettre en marche vers Lachaup, le petit hameau au pied du Rocher Rond.

Nous tentons une piste qui s’enfonce dans les champs et les alpages au dessus de celle balisée. Le chemin se perd et nous continuons au plus direct sous la cabane de Bellot.

Nous rejoignons le cirque de la cascade de Saute Aure, continuons hors sentier par la croupe menant directement au replat du "Selenq" et retrouvons le sentier d’entrée au vallon des Aiguilles.

Ce dernier se révèle dans une splendeur verdoyante. Nous prenons une bonne pause à l’ombre d’un petit pin, histoire d’infuser la plénitude que révèle ce magnifique vallon.

Le dernier spectacle de ces deux jours est donné par le versant drômois du col des Aiguilles... Pointes aiguisées, cimes élancées, monolithes effilés, murailles gigantesques... Dolomitique à souhait !

Dernière modification : 21 juillet 2016