Roc Noir de Combeynot (3112m) par le col de Laurichard Sortie du 18 juillet 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Très belle course d'arête avec une super terrasse sur les Écrins.

Conditions météo

Très chaud et grand soleil, quelques névés dans le haut du vallon.

Récit de la sortie

Le Vallon de Laurichard

Après un bivouac au col du Lautaret, départ à 9h00 sous un soleil tenace, l’échauffement est rapide la pente de bonne facture et le terrain très roulant, le lac de Laurichard apparaît au bout de 20 minutes, les jambes répondent bien avec cette chaleur raisonnable, puis les premiers névés, on remplit les poches à eau et on repart l’esprit frais le col est en vue et la pente se redresse brusquement que l’ont franchit à 10h20, petite pause technique avec un panorama sur la haute vallée de la Romanche et les géants des Écrins.

L’Arête Sud/Ouest

10h30 on reprend l’effort vers cette belle arête qui semble infranchissable vue du col, on suit le fil au mieux, on n’avait pas vu de topo sur cette course, c’était vraiment l’instinct qui nous a guidé, il faut dire que les arêtes c’est notre truc en été.

Un peu plus haut un premier obstacle barre l’arête, on décide de descendre un petit couloir par la gauche puis reprendre l’arête derrière celui-ci le rocher est très délité la course s’annonce mouvementée, puis le terrain change avec des blocs assez instable sur une forte pente avec succession d’éboulis, la partie la plus pénible de la course jusqu’à un premier sommet (2861m).

L’arête finale est très agréable par des vires et gradins faciles et l’on atteint le sommet à 12h15, petite pause et on repart vers l’est pour voir ce qui ci-passe par une petite descente sur un bon terrain et on rejoint un petit col, puis on continue l’arête qui devient très aérienne avec un passage de gendarme, le rocher est très délité et le gaz omniprésent ; je décide de stopper la course et retour sur le Roc Noir avec une pause déjeuner bien méritée sur un panorama à couper le souffle.

Le retour

13h30 même itinéraire jusqu’au premier sommet, puis on prend un joli couloir sur la droite qui va nous permettre d’atteindre rapidement le bas du col du Laurichard en 20 minutes puis descente très rapide sous une forte chaleur et arrivée à 15h00 au parking.

Dernière modification : 23 juillet 2017

Photos « Roc Noir de Combeynot (3112m) par le col de Laurichard »

Le Lac de Laurichard Vallon de Laurichard avec le Roc Noir en haut à gauche Du Col de Laurichard, l’Aiguille du Goléon (3427m) Début de l’arête Vue arrière sur le Col de Laurichard. La fin de l’arête le Pic E de Combeynot (3145m) et le Pic W de Combeynot (3155m) Du Sommet, le massif du Goléon et des aiguilles d’Arves Le Mont Pelvoux (3943m), le Pic de Neige Cordier (3614m), la Roche Faurio (3730m) et la Barre des Ecrins (4102m) avec son Dôme de Neige (4015m) le Grand Galibier (3228m) et la Vanoise en arrière-plan