Pointe de la Vallaisonnay (3020m) Sortie du 2 août 2016

Sortie réalisée le 2 août 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Belle course d'orientation engagée sur ce haut sommet du massif de la Vanoise. Sur la cime de cette pointe, c'est un face à face avec la Grande Casse qui trône (seulement !) 835m plus haut.

Conditions météo

Beau temps au départ, mais le ciel de Vanoise va vite se charger de nuages.

Récit de la sortie

Ma rando en bref

Rando faite sur la journée (2 jours sur le topo)

On entre directement dans le vif du sujet au départ du Laisonnay, pas le temps de s’échauffer avec "l’escalade" d’un grand mur près de la cascade du Py.

La pente de radoucit après le passage d’une gorge, et la suite vers le refuge de Plaisance est plutôt cool...

Passage au refuge de Plaisance, puis la pente s’élève à nouveau, quelques lacets et on arrive sur un petit replat vers 2300m.

A partir d’ici, regard vers le haut, une grande combe avec à droite la Roche de Blamont et à gauche la Roche des Chèvres et plus de sentier jusqu’au sommet...

On attaque droit dans le pentu au milieu de cette combe, il faudra chercher un peu son chemin tout en gardant le cap vers le col de Roche Noire. Floraison abondante tout au long du parcours et vers 2600m les premières petites "étoiles de velours"(edelweiss).

La pente n’est pas trop abrupte mais il faut sans cesse repérer les meilleurs passages entres parties herbeuses, éboulis, gros blocs et aussi quelques névés plus haut.

Pour atteindre le col de Roche Noire et garder le bon cap, il ne faudra pas trop s’éloigner de la Roche des Chèvres.
Comme point de repère, les falaises sud-ouest (à notre gauche) de la Roche des Chèvres sont pile dans l’axe du col de Roche Noire.

Le col de Roche Noire est enfin en vue, changement de décor avec la roche qui se teinte d’ocre (schiste rouge) et la végétation qui disparaît...

Au col, d’un coté Roche Noire et de l’autre notre objectif du jour...la Pointe de Vallaisonnay.

D’ici la montée parait impressionnante mais on trouve par endroits un petit sentier et l’itinéraire est évident, il faut suivre l’arête jusqu’en haut !
Quelques petits pas d’escalade dans, et entre les gros blocs enchevêtrés, empilés comme un mille-feuille, mais dans le plus grand désordre !!

Au sommet, les "trois grands" en face de nous, Grande Motte, Grande Casse et Grand Bec. Seul le Grand Bec n’a pas la tête dans les nuages. Quel beau panorama quand même sur tous les sommets environnants. Au loin Belledonne et Lauzière semblent échapper aux nuages.

Après un bon casse-croûte au sommet, en ayant pris le temps de mettre une petite veste quand même car pas de soleil et une petite bisoule nous rappelle qu’on est à 3000m.

Retour par le même itinéraire...

Belle rando , mais avec ses 1500m de dénivelé et sans cesse la recherche des meilleurs passages. Il faudra avoir aussi un bon sens de l’orientation.
Ce sommet se mérite et ne sera pas à la portée du plus grand nombre...

Diaporama de la sortie et mes photos...

Dernière modification : 2 août 2016