Sortie du 2 août 2016 par Agarock Levanna Occidentale (3593m) par le refuge du Carro

Sommet frontalier dont l'allure, vue de l'Ecot, est quelconque, mais réservant un panorama de choix sur la Vanoise, la Haute-Maurienne et l'Italie.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps clair, qui se couvre en milieu d’après midi.

De bonnes conditions pour y monter.

Récit de la sortie

Au lendemain de l’ascension de la Dent Parrachée, on enchaîne un autre super sommet du Parc National de la Vanoise, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fallu puiser dans nos ressources physiques.

Départ de l’Ecot, magnifique village où je n’avais pas encore eu l’occasion de me rendre, avec déjà ! la vue du sommet depuis le parking, ce qui n’est pas si fréquent.

Vingt minutes de marche sur le large sentier des sources de l’Arc, et ce sont déjà les magnifiques Aiguilles Rousses qui se dévoilent au nord ainsi que l’imposante pyramide du Mont Séti, sur la droite.

Nous effectuons la montée par le refuge du Carro, ce qui n’est pas obligatoire, mais l’endroit paraît intéressant.

Les lacs situés juste derrière ce refuge lui donnent un cachet supplémentaire, mais la suite est un peu moins réjouissante : la montée au col des Pariotes nécessite la traversée d’éboulis instables désagréables, mais nous emmène ensuite sur de grandes dalles peu inclinées où il est finalement, assez ludique de progresser.

Arrivée au col, le cheminement de la Levanna Occidentale est évident, mais nous hésitons face à trois choix :

  • prendre directement la rude montée à droite après avoir légèrement désescaladé le col afin d’atteindre directement la longue arête finale.
  • contourner légèrement l’arête de la Levanna par la gauche afin d’y monter par un couloir évident, qui nous a paru assez chaotique.
  • poursuivre à gauche de l’arête plus longtemps pour aller chercher les grands névés encore bien présents en face sud.

Nous choisissons l’option 3 qui reste rude, et nous amène à "cramponner" pour une ascension des névés plus confortable, même si je pense que c’est également possible sans.

Les névés franchis, l’ascension est encore longue dans les éboulis menant à l’arête finale, mais plusieurs traces dans les éboulis, çà et là, permettent d’atténuer légèrement la difficulté.

L’arête atteinte, c’est une vue gigantesque sur l’Italie et le Grand Paradis qui s’ouvre.

Arrivé au sommet, l’impressionnante pyramide de la Levanna Centrale nous conforte, à ce moment là, que notre choix porté sur l’Occidentale, était finalement le bon !!!

3593 mètres d’altitude, aujourd’hui, ça me va !

Dernière modification : 7 août 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 2 août 2016

Publiée le 7 août 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 9 août 2016 à 13h27

    Cyril, j’ai plus rien à faire avec tes super récits et pour moi ca à eté la plus dur journée de la saison

  • par fred azzaraLe 31 juillet à 20h47

    réalisé 30 et 31 juillet 2018. Magnifique. montée via les névés conseillée. Crampons indispensables pur moi (rapidité, sécurité). Bonjour à Alex rencontré à cette occasion

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !