Le Grand Veymont (2341m) par le Pas de la Ville Sortie du 17 juin 2012

Sortie réalisée le 17 juin 2012.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

A la découverte du Parc Naturel Régional du Vercors et de son (presque) point culminant. Effectivement le vrai Point culminant du Parc Naturel Régional du Vercors, se trouve dans le massif du Dévoluy (va comprendre...), il s'agit du Rocher Rond (2453m) ! Mais je pense pourvoir dire que le Grand Veymont est bien le point culminant du MASSIF du Vercors !

Conditions météo

Conditions météorologiques parfaites.

Récit de la sortie

En ce mois de juin 2012, petite virée d’une semaine dans le massif du Vercors où je pose pour la première fois les pieds.

Il est évident que je préfère m’ "attaquer" directement au point culminant (du massif, je précise), comme ça, je règle déjà le problème du "MARRE DE TOURNER AUTOUR PENDANT QU’IL ME NARGUE" !!!

Oui, c’est une impression qui m’est très personnelle et que j’aime tourner en dérision quand il s’agit de découvrir un nouveau massif, mais je suis bien conscient qu’il est impossible pour moi, de régler systématiquement "l’affaire" dès que je mets les pieds dans un nouvel endroit, surtout quand il est bien plus escarpé, sauvage et haut !!!

J’ai mes limites, et j’aime à plaisanter là-dessus, mais je suis énormément impressionné par tout ce qui peut être montagneux.

Ceci dit, cette randonnée vers le Grand Veymont est d’une beauté intense, et cette barrière est du Vercors qui s’étend du col de Menée (aux portes du Diois) aux trois Pucelles (qui dominent Grenoble) est bien, la plus longue barrière de falaises calcaires de France.

Au cours de la montée vers le Pas de la Ville, puis vers le sommet du Grand Veymont, je m’en suis délecté, car c’est un endroit unique.

Bouquetins et volatiles ont croisé mon chemin, et le Mont Aiguille m’a émerveillé.

Que de beautés dans ce secteur de l’ Isère, pour moi, encore inconnu, et la descente vers le Pas des Bachassons n’a pas été en reste.

Passage dans les bois, avec multiples traversées de ravins, puis remontée bien physique sur la côte de Quinquanbaye afin de redescendre sur la baraque forestière du Veymont et de rejoindre mon point de départ, cette randonnée restera un très grand souvenir.

Dernière modification : 31 août 2016