Haute Cime des Dents du Midi (3257m), par Salanfe Sortie du 6 août 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Mon premier 3000 m, sur un sommet mythique du Chablais !

Conditions météo

Généralement beau, brouillard accroché au Col de Susanfe.

Récit de la sortie

Descriptif de la sortie :

Il est 6 h 30. Réveil au bord du Rhône avec vue directe sur les Dents du Midi, c’est parti pour rouler jusqu’à Van d’en Haut, départ de ma plus grosse rando à ce jour.

Il est 8 h 45 ; Je monte avec mon petit frère dans les mélèzes en direction du Barrage de Salanfe. Première partie à la fraîche, sur un sentier sympa avec quelques échelles.

À 10 h 45, nous voilà au bord du Lac de Salanfe à 1935 m d’altitude.
Une petite pause s’impose sous le regard émerveillé sur ce décor grandiose.
Ensuite, on longe le lac. Rien de compliqué, on en profite avant la montée finale, qui promet.
On quitte le lac et s’enfonce dans un vallon sauvage à souhait en s’approchant de plus en plus du milieu rocheux qui nous attend.
L’ascension reprend son cours sur un sentier splendide qui nous approche du Col de Susanfe.

On se retrouve au Col (2494m) sous un brouillard épais à 12 h 15.
Tans pis pour le panorama.
On reprend des forces et met vite quelque chose de chaud car il fait vite froid si on ne bouge plus !

Un peu plus tard, nous repartons d’un pas décidé vers le sommet de la Haute Cime.
Il y a encore du chemin à faire !!!
Il ne reste plus que de la pierraille et on ne voit pas loin devant nous.
Des randonneurs qui descendent nous informent que nous quitterons ces nuages dans une demi-heure environ.

La difficulté se fait ressentir au fur et à mesure que l’on monte.
Peu avant le Col des Paresseux, la vue se dégage, magnifique, et nous laisse apercevoir ce qui nous attend...

La dernière partie a été un supplice pour moi ! Seul le mental me fera grimper cette pente soutenue qui rejoint le sommet.
Un pas après l’autre... Une petite migraine me prévient d’un début de MAM... Je marche lentement...

15 h 05 : ME VOILÀ AU SOMMET DE LA HAUTE CIME 3257 M !!!

Quel bonheur d’y être ; j’ai l’impression d’être au sommet de tout.
C’est splendide, mon premier 3000 m.
Je n’ai pas choisi la facilité mais quelle récompense, quel panorama !

Plus tard, après avoir flâné au sommet de ce géant et discuté avec deux Chocards curieux (ah l’air de la haute montagne), on décide (à contrecœur) de redescendre. Il y a encore de la route à faire !

J’ai appréhendé la descente (petit sentiment de vertige après s’être posé un petit moment au sommet : encore un signe de MAM ou de la fatigue ?
Enfin bref, plus de peur que de mal. Cela passe relativement bien, et nous voilà rapidement de retour au Col de Susanfe.

En basculant vers le vallon, dans les roches sur notre gauche, on rencontre un Bouquetin, puis 2, 3... Puis toute la famille en fait.
Notre présence ne leur cause nulle frayeur, ce qui me permet de les admirer.
Une journée pleine de surprises.

Après avoir profité du Lac de Salanfe pour se reposer les jambes, on apprécie une dernière fois la chaîne des Dents du Midi sous un soleil de fin d’après-midi.
La suite de la descente se fera sur la piste empierrée (on n’en pouvait plus) pour rejoindre la voiture qui nous attend gentiment.

Il est 20 h, on se demande d’où l’on vient et quel est notre prochain objectif...

Dernière modification : 13 août 2016