Crête de la Taillante - Pic Nord (3197m) Sortie du 11 août 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Grand Beau toute la journée côté français mais nebbia côté italien.

Récit de la sortie

Sortie réalisée en trio avec Fred, Raphaël et Julien, un collègue séjournant en cette période dans le Queyras.
Le 11 août 2016, départ à 8h30 de l’Échalp (1701m).

On commence la montée, à la fraîche dans la fôret et par un bon sentier.
On arrive ainsi en 30 minutes au Chalet de la Médille (1955m) d’où l’on aperçoit la Haute-Vallée du Guil et bien sur le Mont Viso (3841m).

Nous redescendons sur 20 mètres pour contourner une barre rocheuse puis remontons dans la forêt. Dans la montée on commence à apercevoir l’objectif du jour avec ses impressionnantes dalles inclinées.

Après 1h30 de montée on atteint le Lac Égorgéou (2394m) où l’on s’accorde une pause technique : on s’alimente, se déshabille et faisons un petit tour d’horizon.

5 minutes de pause et c’est reparti pour la Taillante, on traverse ce long vallon pour arriver vers 10h30 au pied du mur. Les premiers mètres dans la pente herbeuse sont rudes à cause de la longue traversée à plat que nous venons d’encaisser après la pause. Cependant nous marchons vite et reprenons vite un bon rythme régulier.

En seulement 30 minutes on fait 300 mètres de dénivelé.
Malheureusement Fred n’est pas en forme et monte à un rythme plus doux.
On décide de l’attendre un peu plus haut.
Quand Fred nous rejoint, il nous dit de ne pas l’attendre et de finir l’ascension, on attaque alors la voie rapidement en suivant les cairns.

Les cairns nous amènent vers un couloir herbo-rocailleux à remonter (2a/2b)
Le passage en lui-même est facile mais la nuit d’avant le terrain a gelé et le rocher est glissant, heureusement on est à l’aise sur le rocher et passons sans problème.

Un pierrier pénible à remonter puis arrivons à une terrasse herbeuse d’où l’on voit la suite de l’itinéraire.

Nous suivons la sente qui nous amène vers les dalles de la Face Ouest.
Dalles à remonter en suivant les cairns et les systèmes de vires/pierriers/fissures et en se tenant près de la grande barre rocheuse inférieure.

Julien suit la voie normale et moi je vais tout droit en suivant le terrain le plus commode possible. Je préfère les dalles que les pierriers casse-gueule.
Moi, je commence à avoir un coup de barre et ralentit le rythme pendant que Julien continue à bombarder et atteint le sommet très rapidement.
Au sommet, il se gèle rapidement et redescend alors que moi je finis la grimpée. Fred est encore loin et atteindra le sommet une heure plus tard.

Julien : sommet à 12h45
Raphaël : sommet à 13h15
Fred : sommet à 14h00

On n’à pas pu faire de photos ensemble au sommet à cause de la désynchronisation des rythmes.

On attend Fred au dernier replat herbeux (2750m environ), qui nous rejoint vers 14h30. On s’accorde une longue pause où l’on mange le sandwich puis repartons en direction du Lac Égorgéou que l’on atteint vers 15h45. Ensuite, on rejoint le parking en une heure. On l’atteint vers 17h00.

Ressentis personnels

Course très longue, certes avec un intérêt mais nous n’avons pas appréciés cette course. Peut-être que l’on a pas été en forme ?
Le terrain est aussi très monotone sur la fin.
En tout cas, il faut le faire au moins une fois dans sa vie, c’est marquant.

Dernière modification : 23 juillet 2017

Photos « Crête de la Taillante - Pic Nord (3197m) »

le Viso (3841m), dans la montée Julien et Raph au Lac Egorgéou La Tête du Pelvas (2929m), au fond à gauche La Taillante (3197m) Les dalles de la Face Ouest de la Taillante Cairn devant le Lac Foréant (2618m) le Lac Foréant (2618m) du sommet Vue plongeante sur la voie de montée Rétro sur le sommet, dans la descente Le Lac Egorgéou, dans les dalles Retour sur la Taillante Retour sur la Taillante Le Beau sentier du Lac Egorgéou