Le Grand Veymont (2341m) par le Pas de la Ville Sortie du 27 août 2016

Sortie réalisée le 27 août 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Près de deux ans après ma dernière visite, je reviens voir le Grand Veymont et ses célèbres bouquetins.

Conditions météo

Canicule

Récit de la sortie

Départ à 7h du Champ de L’Herse, alors que les premiers rayons de soleil illuminent le Grand Veymont et l’ensemble de la barre orientale du Vercors. Un petit vent frais m’accompagne sur les premières enjambées, mais bien vite la chaleur se fait présente, même étouffante dans la montée vers le Pas de la Ville (alors qu’il n’est encore 8h). D’ailleurs, une brume de chaleur, doublée du nuage de pollution surplombant l’agglomération grenobloise, ne permet pas d’observer les sommets au lointain (Chartreuse est invisible, tout juste devine-t-on le Devoluy).

Néanmoins, je ne vais pas me plaindre. Je suis parti avant le flot de touristes, et me retrouve seul à prendre la direction du Grand Veymont, après avoir pris le temps d’observer une demi-douzaine de chamois déambulant dans le pierrier et en direction du ravin de Combe Longue. Je passe le court passage aérien, et me retrouve bien vite à attaquer l’ascension finale. Dans les pentes herbeuse, je tombe finalement sur ces fameux bouquetins. Ils sont plus d’une trentaine à prendre le soleil, jeunes et adultes, et je m’amuse autant qu’eux à les observer un long moment vivre leur vie, s’ébrouer, brouter, se battre, s’amuser. Un spectacle éblouissant, n’ayant jamais vu ces animaux en si grand nombre (une dizaine d’individus maximum à la Tournette et aux Vans en Belledonne).

Je parviens au sommet d’où la vue est bien triste vers l’est, plus plaisante en direction des hauts plateaux. Je descends d’ailleurs quelques centaines de mètres sans pour autant aller jusqu’au Pas des Chattons. J’en profite pour observer de nouveau quelques bouquetins et le Petit Veymont, dont la forme me rappelle les sommets du Devoluy découverts plus tôt dans l’été.

Une courte pause et je me résous à redescendre, non sans croiser des dizaines de randonneurs qui en finissent avec leur ascension, et en choisissant tout de même d’effectuer une boucle et de passer par la Baraque Forestière du Grand Veymont. Le sentier en balcon et plaisant puis, passé la Baraque, la descente s’effectue en sous-bois et permet de profiter de l’ombre bienvenue. Décidément, un des plus beaux sommets du Vercors, finalement plus par l’ambiance qui l’habite que par son panorama, aujourd’hui réduit à peau de chagrin.

Dernière modification : 27 août 2016

Photos « Le Grand Veymont (2341m) par le Pas de la Ville »

Au départ, premiers rayons sur le Grand Veymont Au départ Grand Veymont Sommet de Pierre Blanche Sous le Pas de la Ville Sous le Pas de la Ville Au Pas de la Ville, sentinelle Vue sur les Hauts Plateaux Passé le ressaut Vue arrière sur le sommet de Pierre Blanche Vers le sommet Vue arrière Arrivée sur les bouquetins Bouquetins Jeune Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetin Bouquetins Au sommet, Mont Aiguille et Petit Veymont Au sommet, Crêtes du Vercors Cairn sommital, Mont Aiguille Bouquetin Bouquetin Vers les Hauts Plateaux Vers les Hauts Plateaux Sommet du Grand Veymont Pas de panorama Retour au Pas de la Ville Sous le Pas de la Ville Descente Près de la Cabane Forestière, vue sur le sommet