Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Non renseignées...

Récit de la sortie

Accès :

De l’Ecot, emprunter la route interdite à la circulation qui entre dans le Parc de la Vanoise.

Carnet de route :

  • Carte : IGN TOP25 3633 ET Tignes - Val d’Isère
  • Site de l’IGN : Grande Aiguille Rousse
  • Altitude départ : 2022m
  • Altitude arrivée : 3482m
  • Dénivelée : 1500m
  • Participants : 2+
  • Matériel : crampons et piolet s’il reste de la neige

Itinéraire

Ensuite prendre à gauche, le sentier qui monte en direction des chalets du Montet puis au replat de Plan Sec.

Contourner par la gauche le gros massif de l’Ouille de Gontière et se diriger vers la barre rocheuse au nord.

La franchir par un couloir plus raide (30°) et rejoindre le plateau supérieur.

Remonter à vue la large pente finale et savourer le panorama.

Dernière modification : 15 juin 2008

A propos

Auteur de cette sortie :

Une alchimie particulière à laquelle je ne m attendais pas. Les montagnes de Savoie (et quelques autres en Isère) et mon cocker anglais Simba. Douze années de montagne partagées sans aucune exception. Quelquefois dans des lieux où il n aurait peut-être pas dû se rendre pour cause de territoire protege, mais quelquefois aussi dans des courses difficiles ou il semblait inimaginable d amener un tel (...)

Randonnée réalisée le 15 juin 2008

Publiée le 15 juin 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (16).
  • par Le 16 juin 2008 à 09h15#829

    Que signifie le (+) dans Participants, un enfant en bas age ? Combien d’heures pour réaliser la montée ?

  • par @829Le 22 juin 2008 à 19h22#845

    Je vois malheureusement que vous n’êtes pas très coopératif avec les "anciens"... !! Dommage...!!!!

  • par @845Le 11 juillet 2008 à 15h53

    La réponse pour la première question est sur mon topo du Mont Pourri.

    Quant à la durée de la sortie, c’est un paramètre personnel. La règle habituellement reconnue de 300 mètres de dénivellée positive par heure me semble la plus digne de foi, après, tout dépend de la condition physique de chacun, du terrain, etc... Restons donc sur cette moyenne.

  • par Le 19 février 2010 à 11h44#1487

    Bonjour Lakiki. Laissez moi vous remercier une fois de plus pour les topos des randonnées que vous partagez avec les plus passionnés. Je regarde essentiellement celles qui concernent la Haute-Maurienne, car j’y passe au moins une semaine de vacances par an depuis 1994. Et aujourd’hui, du haut de mes vingt printemps, j’ai envie de franchir un palier, d’aller voir plus haut. Il ne faut jamais brûler les étapes, et aujourd’hui, je n’ai jamais chaussé de crampons, ce qui explique mes questions récurrentes quant au matériel particulier spécifique à une course. L’été dernier, mon père et moi sommes allés voir les sommets de l’Ouille Noire et du Col du Grand Vallon, et pour l’été prochain, nous avons un oeil (pour ne pas dire deux) sur la Levanna Occidentale, l’Ouille d’Arbéron, la Pointe sud-ouest du Châtelard, la Pointe d’Andagne... sommets qui ne nécessitent ni cordes, ni crampons, mais qui sont un peu plus hauts, un peu plus magiques, un peu plus féériques, un peu plus émouvants... Justement, depuis l’Ouille Noire, nous avons vu (et projeté de gravir un jour) les deux Aiguilles Rousses.

    J’ai vu votre sage remarque temporelle, qui me semble juste. Mais l’ascension de la Grande Aiguille Rousse demande-t-elle l’utilisation de crampons et de cordes ? Y a-t-il un glacier, donc un risque de crevasses, dans l’arrête finale ? Nous sommes passés tant de fois sur le sentier du refuge (et du col) du Carro, et améliorer un palmarès dans un coin aussi somptueux que cette partie de la Vanoise est un rêve réalisable.

    Excusez-moi de vous embêter avec mes questions régulières, mais vous avez une expérience et un palmarès bien supérieurs aux miens. Je vous souhaite une excellente continuation montagnarde et autre.

    Bien cordialement,

    Matthieu

  • par @1487Le 23 février 2010 à 08h40

    Bonjour et merci pour votre message.
    Pour la Grande Aiguille Rousse par l’Ecot (ce topo) je vous confirme qu’il n’y a pas de glacier et que cet itinéraire ne nécessite aucun matériel particulier, sauf à le parcourir en tout début de saison s’il reste des névés, mais au mois d’août je pense que l’arête finale sera dégagée. Par contre l’itinéraire des gorges de Malpassé (Val d’Isère) emprunte le glacier et dans ce cas le matériel de sécurité est indispensable.
    Une autre idée de sortie me vient à l’esprit, la Grande Sassière (3747 m) au dessus de Tignes. Je ne sais pas si vous y êtes déjà allé, mais c’est également un itinéraire entièrement hors glacier (topo sur altituderando).
    Si vous revenez effectivement dans le secteur de la Haute Maurienne cet été, n’hésitez pas à me contacter pour envisager pourquoi pas une petite rando ensemble (glacier ??? par exemple celui des sources de l’Arc ou celui de Rhêmes Golette ... ou toute autre sortie) : si vous êtes "accro" au secteur Vanoise/H.M nous allons devenir copains !!!
    En attendant, je n’oublie pas que je dois vous envoyer les photos de la Pointe S.O du Chatelard.
    Amicalement et à bientôt

  • par Le 25 septembre 2012 à 19h38

    merci pour votre topo de ce sommet, qui effectivement es tre sympa, a noté une fin pénible dans le pierrier, si vous sorté regulièrement je suis preneur, a bientot

  • par Le 15 septembre 2013 à 17h40

    Bonjour. L’ascension de la face sud se fait au départ de la commune de Bonneval-sur-Arc et non Tignes. Merci !

  • par Le 15 septembre 2013 à 17h48

    C’est rectifié.

  • par lakiki1Le 15 septembre 2013 à 18h00

    Pouvez-vous préciser ce que vous considérez comme la face sud ...
    Si on regarde la carte, l’accès par l’Ecot semble bien être une face sud ... je peux me tromper ...

  • par Le 15 septembre 2013 à 18h10

    Bonjour. Je pense que c’est la pente finale (orientée au sud) qu’il faut considérer. Face sud sèche, opposée aux 2 faces nord sur glacier.

  • par lakiki1Le 15 septembre 2013 à 18h12

    Dakota, je comprends votre commentaire : c’est bien la carte IGN Tignes, mais nous sommes partis de l’Ecot ...

  • par lakiki1Le 15 septembre 2013 à 18h18

    Vous devez certainement avoir de meilleures connaissances que moi ... j’abandonne le débat ...cordialement

  • par Le 15 septembre 2013 à 18h47

    Bonjour Christine,
    Je crois qu’il y a un quiproquo. C’est bien la carte "Tignes". Mais Alexandre (Dakota) faisait allusion au nouveau pavé (apparu pendant ton congé sabbatique) et qui référence les communes de départ. En ton absence, je crois que 2 de nos admins ont renseigné tous tes topos. Une petite erreur leur est pardonnée.

  • par lakiki1Le 15 septembre 2013 à 19h02

    Merci Alain, je comprends mieux. Comme quoi, quand on s’absente ... on perd le fil ... je vais essayer de le suivre à nouveau !!! LOL

  • par Le 15 septembre 2013 à 19h46

    A Alain, Dakota, Lakiki, ouh-ouh, j’assume l’entière responsabilité de cette erreur. Sur plus de 400 communes que j’ai rentré dans la base aidé par Galipette( il en reste encore un sacré paquet à faire par les anciens auteurs....)j’ai "foiré"...Désolé !!!

  • par Le 15 septembre 2013 à 19h56

    C’est ce que j’ai dit plus haut, tu es tout pardonné.

  • par Le 15 septembre 2013 à 20h55

    Bonjour. Oui, c’était juste pour rectifier la commune de départ. Tout est Ok. Merci.

  • par Le 16 février 2015 à 13h20

    Bonjour, je compte passer une semaine en Vanoise en aout ou septembre, et en lisant les commentaires, je ne peux m’empêcher d’ajouter le mien, puisque cette ascension,(grande aiguille rousse) la grande Sassière, la pointe ouest du Châtelard ainsi que celle de la Sana sont mes objectifs durant mon séjour que j’imagine déjà, magique ! et d’après tous mes topos, ce sont des sommets que l’on peut gravir en mode rando (avec éventuellement l’utilisation partielle de crampons et d’un piolet).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !