Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps, quelques nuages et chaud.

Récit de la sortie

  • Temps de montée : 3h15 (tranquille avec ados)
  • Distance : 18,5km
  • Dénivelé positif cumulé : 640m

ATTENTION : La piste qui mène au parking est en mauvais état (ornières et gros cailloux) ; même avec une véhicule à garde haute, elle est longue est éprouvante !

Au départ à 8h, le parking est déjà bien garni (pêcheurs et campeurs)
La montée par le vallon de Mouriès est très agréable, sous-bois, torrent... On arrive alors sous la cabane et c’est l’heure du café (c’est une habitude chez moi certains l’auront remarqué) ; le berger, fort sympathique) vient alors à notre rencontre pour nous prévenir que la bergère plus haut va lâcher les moutons et les patous, mais que nous pouvons rester et que ces chiens sont collants mais sympa.

Après une longue conversation, nous reprenons notre route et nous atteignons rapidement ce plateau lunaire encadré par ces beaux sommets (Fréma, Carton, Grand Coyer). et enfin les Lacs de Lignin magnifiques avec ses tourbières où grouillent les bébés grenouilles par milliers.

Après le pique-nique et une petite sieste, c’est l’heure du retour par le vallon de Bressenge tout aussi somptueux.

Dernière modification : 3 septembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCL...

"Comment rester dans les brumes de la vallée et les tracas de la vie, lorsque là-haut un monde d'une pureté éternelle vous tend ses bras étincelants !...." Passionnée par la montagne, flore et faune, je randonne dès que je peux à la découverte de mes préalpes dignoises, ubaye et mercantour....

Randonnée réalisée le 15 août 2016

Publiée le 3 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !