Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Soleil parfois légèrement voilé.

Récit de la sortie

Trois ans, déjà sont passés après mon premier parcours de ce magnifique itinéraire.

Départ à 9h15. Je compte arriver au lac du Péchay pour midi et casser la croûte sur ses rives ensoleillées.

Au départ, il ne fait que 15°C. Très vite, les tunnels arrivent et la température baisse encore.

Le carrefour dangereux de Coubon a été aménagé et un îlot permet de traverser la D 38 par moitié au point de meilleure visibilité pour les randonneurs.

À Solignac, je quitte l’itinéraire pour visiter le village avec son église romane et ses quelques vestiges de fortifications médiévales.
Pour une fois, la visite de l’église se révèle utile. Il y a un point d’eau bienvenu en façade nord.

Après ce petit intermède, c’est la traversée du grand plateau du Velay.
Le petit vent de sud, donc de face, atténue la chaleur.

Sous le Suc de la garde d’Aunac, au niveau de la grotte troglodyte, une passerelle à été posée en lieu et place du tablier manquant de l’ancien pont enjambant une petite route.


À
Costaros, c’est jour de marché. Et un gros marché ! Je déambule au milieu de toutes ces bonnes choses en pensant au sandwich qui est en train de se défraîchir dans mon sac.

Après la visite du village, je gagne rapidement le lac du Péchay, désert, sauf quelques oiseaux habitués des zones humides. Hérons cendrés, foulques, grèbes, goélands, canards... des grenouilles, aussi...

À 13h00, j’entame le retour.
Avec l’aide d’Éole et en descente, je file comme le vent.
Impossible de voir les mûres sur les côtés de l’ancienne voie.
Heureusement, je m’étais bien régalé à la montée...
Retour au parking un peu après 14h00.

Dernière modification : 14 septembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 12 septembre 2016

Publiée le 14 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !