Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Frais le matin, mais beau temps le reste de la journée !

Récit de la sortie

Le Grand Canyon du Verdon, un endroit magique que le monde nous envie.

Natif de Provence, il fallait bien que j’y aille, et quoi de mieux que de commencer par la visite de son sentier le plus beau, le plus sauvage, tout au fond des gorges ?

Le sentier de l’Imbut.

Et contrairement au Blanc-Martel, celui-ci peut se faire en boucle, et c’est bien plus pratique.

Ça se passe côté Var en rive gauche du Verdon, au départ du belvédère des Cavaliers et à la confluence des G.R.99 et G.R.4.

Le sentier descend d’entrée très fort au fond des gorges et rejoint la moderne passerelle de l’Estelier qui permet de passer en rive droite, donc dans les Alpes de Haute Provence, mais le Var, c’est encore plus chez moi, alors je vais y rester !

Cette randonnée magique au fond des gorges m’emmène dans de sublimes endroits à l’aide de quelques passages aménagés (câbles en main courante, échelle et passerelle) sans que pour autant, son parfum sauvage n’en soit altéré.

Suivre le fil du torrent n’est pas toujours de tout repos, puisqu’on reprend de l’altitude à plusieurs reprises afin d’éviter certains obstacles naturels pour, la plupart du temps, revenir au niveau de ce torrent et de cette eau si limpide ce jour là...

On visite une grande Baume à laquelle on accède par une simple planche et où l’on serait à l’abri de tout "caprice" météorologique.

On traverse des lieux de toute beauté, comme par exemple le Styx, où les eaux turquoises du Verdon traverse un petit canyon en tumultes inquiétants.

Puis c’est la progression magique sur la grande vire, avec corde ou câbles, sous le rocher, 30 mètres au dessus du Verdon.

C’est ensuite l’arrivée à l’Imbut, l’endroit où le Verdon disparaît sous une mystérieuse voûte rocheuse, lieu précédé d’une plage naturelle qu’on imagine immergée lorsque le niveau du torrent monte.

C’est enfin, l’impressionnante remontée par le sentier Vidal et ses escaliers creusés dans la roche dans une paroi verticale, où a été installée une main courante câblée, salvatrice pour les personnes sujettes au vertige.

Plus haut, encore une grotte inquiétante avec un trou béant en son plafond d’où le bleu du ciel resplendit.

Puis c’est le retour vers le G.R99 à l’aide d’une échelle métallique qui rend possible la sortie de cette folle remontée des gorges.

Un moment inoubliable où le temps s’arrête et où l’on ne pense plus à rien, on apprécie et on profite, c’est tout !

Dernière modification : 20 septembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 8 avril 2012

Publiée le 20 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 24 septembre 2016 à 09h23

    Souvenir de l’année dernière, avec ma fille, on avait bien apprécié ce superbe sentier.

  • par Le 24 septembre 2016 à 10h27

    Souvenir également dans un environnement extraordinaire rando faite en Mars 2015 bien en dehors de la fréquentation estivale ;nous n’avions croiser qu’un autre couple de randonneurs

  • par Le 24 septembre 2016 à 18h53

    pour moi, le plus bel endroit du Parc Naturel Régional du Verdon

  • par Le 26 décembre 2016 à 23h13

    Les grands esprits se rencontre sur les bons chemins =p J’avais poussé jusqu’au Baou Béni avant de faire demi tour et remonter la sortie Vidal (vidéo commentaire topo alain).

    C’est différent du sentier Martel, plus proche avec l’eau et des petites vires simpas !

  • par Le 30 avril 2017 à 19h43

    Tu n’es pas allé jusqu’au Baou Béni ! Tu n’as plus qu’à y retourner Cyril ! =p

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !