Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Conditions météo idylliques.

Récit de la sortie

Le Grand Galibier, sommet que j’avais dans le viseur grâce ma "bible", le bouquin de Bernard Ranc des plus belles randonnées des Alpes du Sud !

Gîte réservé pour une semaine à Villar-St-Pancrace, avec comme objectifs officiels : 1 - Aiguille du Goléon, 2 -Grand Galibier, 3 - Mont Thabor, 4 - Mont Chaberton et plus, si affinités météorologiques...

Ma moisson commence par le Grand Galibier, et elle commence bien !

Une météo idyllique pour cette première "levée" et un départ aux aurores au Mottets / Plan Lachat, sur la route du Col du Galibier, côté Savoie.

Un endroit où je n’étais jamais venu..enfin.. depuis que j’étais enfant !

L’arrivée au Lac des Cerces est rapidement effectuée et déjà, la pointe bifide de notre objectif s’y reflète majestueusement.

L’appareil photo est chaud !

Ensuite la montée douce vers le Col de la Ponsonnière, et dans le rétro, les deux magnifiques pointes nommés Pic de la Ceinture (2779m) et Pointe de la Fourche (2838m) sont un émerveillement.

L’arrivée au col n’est pas en reste : le Grand Lac dominé par l’Aiguillette du Lauzet et les Arrêtes de la Bruyère, et plein est, l’impressionnant Pic de la Moulinière (3073m)

Mais ce n’est pas tout !

Le Roc Termier (3078m) et les deux sommets du Galibier à l’ouest semblent inaccessibles.

Mais la montée sur une sente bien marquée facilite notre progression, et tous les géants du secteur ne se sont pas encore dévoilés.

Le moment le plus beau de cette randonnée est sans conteste l’arrivée au collet situé entre les deux sommets du Galibier qui est en fait l’arrivée de l’ascension alpine du Couloir de la Clapière, côté nord !

Là, c’est la vue phénoménale au nord : le Mont Blanc, le Thabor, puis au nord-est, la Vanoise, la Haute Maurienne et le Grand Paradis ! tout y passe...

On poursuit notre ascension sur un terrain plus escarpés et l’escalade de ressauts rocheux ludiques marqués à la peinture, qui nous emmènent jusqu’au sommet orné d’une belle croix et d’un relais de secours en montagne.

Là, c’est dans toutes les directions que le panorama est exceptionnel, et notamment au sud avec la Barre des Ecrins et tout son massif, puis à l’est, l’Arvan et ses aiguilles avec le massif des Grandes Rousses derrière, enfin... on ne sait plus où donner de la tête....

Au sommet du Grand Galibier, on a l’impression d’être invité au centre de toutes les Alpes, pour un spectacle unique et gratuit !

Alors on remercie le ciel de nous avoir doté de deux jambes afin de rejoindre un lieu comme celui-ci...

Dernière modification : 12 août 2018

A propos

Auteurs de cette sortie : ,

Randonnée réalisée le 13 septembre 2014

Publiée le 21 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 septembre 2016 à 08h31

    J’aime beaucoup les 3 photos prises au retour au Lac des Cerces (#31, #32, #33).
    Merci pour ces photos qui m’évoque de beaux souvenirs du secteur en 2013 !
    Sous un autre angle, j’aime beaucoup l’espèce de forteresse naturelle constituée des Tours de Notre Dame, du Pic de la Ceinture et de la Pointe de la Fourche. On peut l’apercevoir notamment au centre de la photo #26. Mais là d’où j’aime particulièrement la voir c’est depuis l’axe [Plan Lachat - Les Mottets], jusqu’à la route du Col du Galibier. Sous cet angle, on dirait vraiment les remparts d’un château naturel.

  • par Le 25 septembre 2016 à 08h47

    Merci ! je ne savais pas que l’on appelait ces tours, celles de NOTRE DAME.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !