Chamechaude (2082m) par le Col de Porte Sortie du 1er octobre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Chamechaude et ses chamois avant l'orage

Conditions météo

Nuageux. Vent fort au sommet

Récit de la sortie

L’ambiance est étrange ce matin. Au Col de Porte, les températures sont très clémentes alors qu’il n’est que 7h du matin (14°C) et les nuages qui se déplacent très vite annoncent un fort vent au sommet. L’ensemble se fait préambule à un passage orageux prévu pour la fin de matinée. Je ne traîne donc pas, et trace directement à travers les pistes de ski puis le pierrier pour atteindre la cabane de Bachasson. Dans les herbes hautes, un couple de biches me passe sous le nez pour s’enfuir vers la forêt. J’espère qu’elles échapperont aux chasseurs, mais cela tire de tous les côtés ce matin.

Le temps n’est finalement pas si changeant, et le soleil se montre même discrètement, offrant quelques rayons sur Le Sappey et l’Ecoutoux. Je prends un peu plus mon temps pour rejoindre La Folatière et basculer dans la base combe pré-sommitale. Coup de chance, je repère pendant l’ascension finale un premier chamois sous les paravalanches. Alors que c’est sans doute la quinzième fois que je monte à Chamechaude, je n’avais jamais encore rencontré de chamois en ces lieux. Ce matin, je suis visiblement le premier à monter, et je profite de ce moment de vie de ce chamois qui m’observe sans paniquer, et se voit bientôt rejoint par six de ses congénères, que je prendrais plaisir à observer longuement vaquer à leurs occupations quotidiennes.

Passé ce sympathique moment, je poursuis la montée et constate que sur les 100 derniers mètres de dénivelé, le sentier à été totalement refait. Des marches ont été installées à l’aide de billes de bois, le sentier a été consolidé dans la traversée finale sous le sommet, et le câble d’accès à ce dernier a été remplacé par un neuf. Pas sûr que ces aménagements parviennent à réduire l’érosion de la partie sommitale, mais ils rendent la randonnée, qui n’était déjà pas bien méchante, encore plus confortable.

Au sommet, les nuages limitent la vue et le vent souffle très fort. Je ne m’attarde donc pas, et descends en effectuant la boucle par les pentes herbeuses pour rejoindre Folatière. A partir de là, je croise un flot de randonneurs, et arrive à la voiture juste à temps pour la pluie. Belle sortie et bon timing !

Dernière modification : 1er octobre 2016

Photos « Chamechaude (2082m) par le Col de Porte »

Vercors, Pinéa, Rochers de Lorzier Grande Sure, Charmant Som Surprise ! Chamois Chamois Le groupe de chamois Le sentier refait à neuf ! Vers le bassin grenoblois Vers le sommet Le sentier consolidé Cairn et belledonne La croix sommitale, Chartreuse Vallée du Grésivaudan, Belledonne La Brèche Arnaud