Sortie du 29 septembre 2016 par Stan73 Crêt de Châtillon (1699m) et le plateau du Semnoz

Encore pas mal de monde même en milieu de semaine sur le plateau du Semnoz. Il faut dire que le temps s’y prête.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau temps.

Récit de la sortie

Très belle journée de début d’automne, les vaches sont encore dans les alpages et nombreuses sont les personnes qui profitent de ce beau temps.

Départ du parking du restaurant « le Châtillon » au pied des pistes et montée par la piste très agréable qui monte à droite du téléski du Châtillon.

Après avoir traversé une partie en forêt, cette piste se termine à proximité d’une très grande doline.

En franchissant la clôture sur le passage aménagé et en longeant celle-ci, on rejoint rapidement la piste de crête.

Magnifiques points de vue en passant à l’Altisurface, puis au Golet Rond : l’Albanais, le lac du Bourget, la chaîne de l’Épine…

En descendant vers les Chalets de Gruffy, on remonte ensuite vers le Crêt de l’Aigle.

En poursuivant vers le nord, on parvient au sommet du téléski de l’Aigle et un sentier descend vers les Chalets des Vernettes.

Le chemin d’accès à ces chalets rejoint la piste et les Chalets de Leschaux.

Montée ensuite vers le Crêt de Châtillon mais il y a du monde pour apprécier le panorama et les tables d’orientation.

Retour à travers les alpages.

  • Dénivelée : 400m
  • Distance : 10km
  • Temps de parcours : 2 h 30
Dernière modification : 5 octobre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 29 septembre 2016

Publiée le 5 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !